Tunisie – Archéologie : Projet d’étude de la cité antique d’Agger et les sites de jebel Serj

Dans le cadre du projet de coopération scientifique liant l’Institut National du Patrimoine au laboratoire de recherche « Occupation du Sol, Peuplement et Modes de Vie au Maghreb antique et médiéval (Faculté des Lettres et Sciences Humaines de Sousse), des études de terrain ont été lancées le 03 octobre 2020 indique l’INP sur sa page Facebook.

Ce projet concerne l’étude de la cité antique d’Agger (Sidi Amara, délégation Ouesslatia, gouvernorat de Kairouan) et les différents sites archéologiques situés dans les limites de la carte topographique au 1/50 000è du Jebel Serj.

Cette région est connue par une présence humaine importante durant toute l’histoire, et l’étude des traces de cette présence a contribué au développement de nos connaissances sur le mode de vie humain durant la préhistoire et la protohistoire ainsi que sur l’importance stratégique de la région pendant la période byzantine et le Haut moyen-âge.

L’équipe de ce projet est composée de plusieurs chercheurs, enseignants et techniciens avec la coordination de Faouzi Abdellaoui (maitre-assistant à l’Université de Kairouan et membre du Laboratoire Occupation du sol) et Hamden Ben Romdhane (chargé de recherches à l’INP). Ce projet bénéficie de la direction scientifique de Mm Leila Ladjimi Sebai (directeur de recherches à l’INP et ancienne responsable scientifique du site d’Agger) et M. Abedellatif Mrabet, Professeur à l’Université de Sousse et directeur du Laboratoire « occupation du sol… ».

Les travaux de terrain et d’étude se poursuivront jusqu’en 2022 avec comme objectif principal de fournir une documentation archéologique et architecturale des différents sites en plus des études historiques qui permettront une meilleure connaissance de cette importante réserve culturelle et naturelle.

Tekiano avec INP

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Kult   TopNews






  • Envoyer