Le roman “L’Amas Ardent” dans la liste des livres à lire en 2021 par The New York Times

Le roman “L’Amas Ardent” de l’écrivain tunisien Yamen Manaï figure dans la sélection internationale 2021 du The New York Times proposant les romans à se procurer et à lire en 2021. Traduit en anglais par Lara Vergnaud, ce roman tunisien sera accessible en version anglaise dès le 01 février 2021 sur Amazon.

Yamen Manaï est un écriviain tunisien né le 25 mai 1980 à Tunis. Son roman “L’Amas Ardent” est édité chez Éditions Elyzad et a remporté le prix Comar d’Or 2017 et aussi le Prix des cinq continents de la Francophonie pour l’année 2017. Il remporte également le Prix Coup de Coeur de Coup de Soleil 2019 et est finaliste du Prix Orange du Livre en Afrique 2019.

Dans son roman, Yamen Manai dresse avec vivacité et humour le portrait aigre-doux d’une Tunisie vibrionnante, où les fanatiques de Dieu ne sont pas à l’abri de Sa foudre. Une fable moderne des plus savoureuses.

Résumé du roman “L’Amas Ardent” de Yamen Manai: Aux abords de Nawa, village de l’arrière-pays, le Don, apiculteur, mène une vie d’ascète auprès de ses abeilles, à l’écart de l’actualité. Pourtant, lorsqu’il découvre les corps mutilés de ses “filles”, il doit se rendre à l’évidence : la marche du monde l’a rattrapé, le mettant face à un redoutable adversaire.

Pour sauver ce qu’il a de plus cher, il lui faudra conduire son enquête dans une contrée quelque peu chamboulée par sa toute récente révolution, et aller chercher la lueur au loin, jusqu’au pays du Soleil-Levant.

Dans la liste des romans à lire en 2021 proposée par The New York Times , figure des romans des auteurs Marguerite Duras, Kamel Daoud, Haruki Murakami, Maylis de Kerangal et Alaa Al Aswani.

I.D.

Le roman “L’Amas ardent” de l’écrivain tunisien Yamen Manai, finaliste du Grand Prix “Métis 2017”

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Kult   TopNews






  • Envoyer