Le metteur en scène de télévision Abdelkader Jerbi n’est plus

Le metteur en scène tunisien de télévision Abdelkader Jerbi est décédé, mercredi 03 février 2021, des suites du coronavirus. Dans un faire-part publié ce matin, le ministère des Affaires Culturelles a regretté la perte de l’une des grandes icônes du petit écran en Tunisie, tout en rappelant ses principales oeuvres télévisées.

Pour sa part, la Télévision nationale a évoqué l’oeuvre prolifique de Jerbi qui était l’un des metteurs en scène avec lequel elle a collaboré dans plusieurs productions. L’institution revient sur les débuts du défunt depuis ses premiers feuilletons, au milieu les années 80, et rappelle son oeuvre importante qui traite des questions en relation avec la réalité tunisienne. Il est auteur de feuilletons, de documentaires et de sketchs qui resteront gravés dans les mémoires, lit-on encore.

AbdelkaderJerbi a mis en scène des feuilletons tunisiens, comme Khatini (1986), Eddouar (1992), Al-assifa (1993), Alhassad (1995), Souloukyat (1998-2001), Ya zahratan fi khayli (2000), Malla Ena (2001), Douroub Almouajaha (2002). Nwassi Eateb(2006) et Ayam Mliha (2010).

Il a également mis en scène le sitcom tunisien à succès “Choufli Hall”, dans sa 6ème et dernière édition diffusée en 2009. Les cinq première saisons ont été réalisées par Sleheddine Essid (24 juin 1948-29 juin 2020).

En plus de sa vocation principale de metteur en scène, Jerbi a écrit le scénario de certains de ses feuilletons. Tout au long de sa carrière entamée dans les années 80, il a notamment collaboré avec différentes équipes artistiques et techniques dont des scénaristes, des acteurs et des techniciens.

Ce metteur en scène avait largement contribué à l’évolution de la scène artistique nationale à travers des séries télévisées qui se distinguent au niveau de leur format et de leur contenu.

Tekiano avec TAP

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Ness   News






  • Envoyer