Les Romans de poche tunisiens: 4 séries pour réconcilier les jeunes avec la magie de la Lecture

La maison d’édition tunisienne Pop Libris a récemment lancé quatre séries de livres de poche explorant les mondes de la fantaisie médiévale et de la science fiction et dédiées à la jeunesse du monde arabe, spécialement les jeunes ados.

Les auteurs tunisiens, Samy Mokaddem, Tarek Lamouchi, Jasser Aid et Atef Hatmi, lancent respectivement ces séries d’ouvrages en langue arabe intitulés  “Les maîtres du monde”, “La ville aux trois Murailles”,  “L’infiltré” et “Le cube bleu” format poche, qui abordent 4 grands axes de la littératures fantastique.

A l’image de la célèbre série égyptienne “Ragol Al Mostaheel” (L’homme de l’impossible), écrite par l’auteur égyptien Nabil Farouk  ou Ma Wara’al Tabi’a (Paranormal), la série de romans d’horreur ou thriller écrits par Ahmad Khaled Towfik, des romans qui ont influencé et fait rêver des milliers de jeunes arabophones dans les années 80- 90, ces nouveaux livres tunisiens désirent faire voyager les jeunes tunisiens d’aujourd’hui tout en les incitant à lire plus et partout.

L’idée de lancer ces publications émane d’un constat: On manque cruellement de littérature dédiée à la jeunesse en Tunisie, déclare Samy Mokaddem, un des 4 écrivains qui a participé à cette aventure dont la préparation a duré plus d’une année.

En effet, les ouvrages pour enfants et adultes sont répandus dans les librairies tunisiennes, les publications dédiées aux adolescents et pré-adultes eux sont beaucoup plus rares.

Samy Mokaddem, qui est aussi éditeur, a décidé avec 3 autres écrivains tunisiens, de lancer 4 séries de livres format A6 qui conviennent aux jeunes lecteurs nomades dans des thèmes liés à l’imaginaire et à la fantaisie. Ils peuvent se lire vraiment partout : dans le bus, le métro, les cafés..

Les appréciations des jeunes lecteurs commencent à tomber sur les réseaux sociaux, nous partageons avec vous dans ce qui suit l’une d’elles:

Pour le moment ces séries de Romans de poche made in Tunisia existent seulement en langue arabe mais s’ils ont du succès, on pensera à des séries en langue française voire même en anglais nous confie Samy. Le format électronique sera bientôt disponible. La piste des livres audios est aussi envisageable si les publications sont bien accueillies.

Les droits d’exploitation de nos ouvrages seront attribués gratuitement pour des projets en faveur de personnes mal voyantes, précise Samy. Par ailleurs, les auteurs ambitionnent de lancer ces livres fantastiques made in Tunisie dans d’autres pays arabes à l’instar de l’Egypte, la Syrie ou le Liban.

C’est un véritable projet national que nous désirons mettre en oeuvre, déclare Samy Mokaddem. Nous essayons de faire connaitre nos livres à travers les réseaux sociaux mais nous avons besoin aussi du soutien des différents ministères.

Le ministère de la culture pourra faire parvenir les ouvrages dans les bibliothèques publiques, le ministère de l’éducation peut nous autoriser à accéder aux collèges et lycées et vendre aux élèves à des prix préférentiels, et le ministère de transport pourra nous permettre de proposer la série dans les guichets ou même directement dans les moyens de transport, par exemple, ajoute Samy.

Les séries “Romans de poche tunisiens” se présentent sous la forme de petits livres, format A6, de 150 pages proposés au prix de 8,5 dt chacun. Les couvertures sont faites avec des graphismes et des couleurs vives qui les rendent attractifs et stimulants pour la lecture.

Chaque deux semaines un nouveau numéro d’une série sera disponible dans les librairies et en ligne sur le site ceresbookshop.com. Une saison s’étend sur 10 épisodes pour commencer, en attendant de voir l’impact qu’auront ces nouvelles publications sur la génération hyperconnectée des jeunes d’aujourd’hui. Vivement les prochains numéros !

Sara Tanit

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  A la une   Actu   Ness






  • Envoyer