La Tunisie célèbre la Journée mondiale de l’eau

La Tunisie a célébré, à l’instar de tous les autres pays du monde, la Journée mondiale de l’eau qui coïncide le 22 mars de chaque année, sous le thème “Valoriser l’eau”, selon un communiqué du ministère des Affaires locales et de l’Environnement .

La célébration de cette journée internationale, instituée par l’Organisation des Nations Unies, instituée depuis le sommet de Rio en 1992 et adoptée le 22 février 1993 par l’Assemblée générale des Nations unies, a pour objectif de renforcer la prise de conscience quant à l’importance de l’eau et de se concentrer sur la réalisation de l’objectif 6 des ODD, portant sur un accès universel et équitable à l’eau potable et aux services d’assainissement, d’ici 2030.

“Aujourd’hui, pas moins de deux milliards de personnes dans le monde sont dans l’impossibilité d’accéder à l’eau potable”. A cette occasion, le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, Antonio Guterres, a appelé à protéger l’eau afin que chacun puisse bénéficier équitablement de cette ressource très précieuse.

Le ministère rappelle que la Tunisie fait face à des difficultés croissantes dans la gestion de ses ressources hydrauliques, compte tenu de sa position géographique et de ses spécificités naturelles, démographiques et de développement.

Le pays a œuvré à développer des programmes et des stratégies pour faire face à la rareté de l’eau et maintenir sa qualité, notamment, à travers les programmes d’assainissement, la réduction de la pollution industrielle, la maîtrise de gestion des déchets et la rationalisation de l’utilisation des pesticides et des engrais chimiques pour protéger les ressources hydrauliques et assurer leur adaptation, selon la même source.

Compte tenu du stress hydrique croissant que vit le pays, l’action est axée actuellement, sur la concrétisation des principes et exigences d’une gestion complémentaire et intégrée des ressources en eau, à travers l’intensification des efforts de tous les citoyens et intervenants et ce dans l’objectif de préserver les ressources en eau dont dispose le pays et garantir cette richesse pour les générations actuelles et futures.

” Il s’agit de faire preuve du sens de responsabilité, et de rationaliser la consommation de cette richesse précieuse et rare, tout en adoptant les changements nécessaires à nos comportements “, lit-on dans le communiqué.

Le ministère précise que la gestion complémentaire et intégrée des ressources en eau, repose sur la gestion de la demande sous ses différents aspects, notamment, en termes de disponibilité et de diversification des ressources, d’accès équitable à ces ressources, de qualité, d’économie, ainsi que d’adaptation au changement climatique, dans le cadre des différentes politiques, stratégies et programmes associés.

Le département note qu’ afin de concrétiser tous ces aspects, plusieurs études, sont en cours dont celles portant sur “Vision et stratégie du secteur de l’eau à l’horizon 2050”, le “Transfert des eaux du Nord “, ” Le plan directeur de réutilisation des eaux traitées à l’horizon 2050 ” , La stratégie pour la protection de l’environnement au-delà de 2020 “, La stratégie nationale pour la diversité biologique, la” Stratégie nationale de lutte contre la désertification “et la Stratégie nationale en matière d’adaptation aux changements climatiques “.

Tekiano avec TAP

 

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Écolo   Ness   News






  • Envoyer