“L’Homme qui a vendu sa peau” de Kaouther Ben Hania en ouverture au MAFF 2021

Le long métrage de fiction “L’Homme qui a vendu sa peau” de Kaouther Ben Hania a été choisi pour l’ouverture de la 11ème édition de Malmo Arab Film Festival (MAFF, Suède) qui se tiendra du 6 au 11 avril 2021.

“L’homme qui a vendu sa peau” ou “The Man Who Sold His Skin” est un film multinational réalisé par Kaouther Ben Hania et sorti en 2020.

Réunissant une pléiade d’artistes dont Monica Bellucci, le film a été présenté dans la section Orizzonti de la Mostra de Venise 2020 puis au Festival international du film indépendant de Bordeaux. Le 15 mars 2021, le film est retenu parmi les cinq nominés pour l’Oscar du meilleur film international et sera ainsi le premier film tunisien à concourir dans cette catégorie.

Le film raconte l’histoire de Sam, un syrien qui a quitté son pays pour le Liban suite à la guerre civile syrienne. Abeer est sa fiancée. Alors qu’elle se réfugie au Liban, sa famille l’oblige à épouser un diplomate plus riche et à s’installer avec lui à Bruxelles.

Dans sa quête désespérée d’argent et des papiers nécessaires pour se rendre en Europe et la retrouver, Sam accepte de se faire tatouer le dos pour obtenir un visa Schengen par l’un des artistes contemporains les plus controversés d’Occident.

Son propre corps, transformé en œuvre d’art vivante et promptement exposé dans un musée, Sam se rend bientôt compte qu’il a vendu bien plus que sa peau.

Le long-métrage a décroché deux récompenses en l’occurrence le prix du meilleur scénario au festival international du film de Stockholm 2020, et le prix du meilleur acteur pour Yahya Mahayni (section Orizzonti) à la Mostra de Venise 2020.

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Cinema   Event   Kult   TopNews






  • Envoyer