Tunisie : Semaine de la Palestine dans le milieu scolaire, du 17 au 22 mai 2021

Le Ministère de l’éducation a décidé, dimanche, d’organiser la “Semaine de la Palestine dans le milieu scolaire”, du 17 au 22 mai 2021 à travers une série d’activités de sensibilisation et d’éducation, dans le cadre de sa volonté d’éduquer les générations et les jeunes à la noble cause palestinienne et en soutien à la résistance du peuple palestinien en plus d’enraciner les valeurs de justice et de droit et de solidarité humaine et universelle contre toutes sortes d’occupation et de persécution.

Le Ministère a appelé les enseignantes et les enseignants de la langue arabe, d’éducation civique, d’histoire et de géographie des niveaux des cinquième et sixième années de l’enseignement primaire ainsi que les enseignants de ces matières dans les collèges et les lycées à consacrer 30 minutes des séances d’enseignement, pendant la période du 17 au 22 mai 2021, pour faire découvrir la cause palestinienne aux jeunes et mettre en évidence ses origines et ses différents volets humains et de droit à la liberté.

Le ministère a également appelé à aborder la question palestinienne et à la faire connaître à grande échelle dans les activités des clubs culturels, des radios internes et des pages officielles des médias sociaux des établissements d’enseignement.

Une première leçon pour expliquer la question palestinienne, a été donnée dans l’école préparatoire Mohamed Salah Jebri de Hammam Chatt, en présence du chef du gouvernement Hichem Mechichi, dont voici un extrait:

La décision d’instaurer la Semaine de la Palestine dans le milieu scolaire, intervient, selon le ministère, “en soutien au peuple palestinien dans sa lutte légitime pour le droit à la liberté, à la dignité et au droit du peuple palestinien de décider de son sort, et basée sur la position historique et ferme de la Tunisie sur la justice et la centralité de la cause palestinienne et son engagement à défendre les droits du peuple palestinien à la libération, l’émancipation et la paix, particulièrement face aux agressions quotidiennes répétées contre le peuple Palestinien, et face à la gravité des pratiques oppressives des forces d’occupation au mépris flagrant des résolutions de l’ONU, du droit international et des valeurs humaines.

Le chef du gouvernement tunisien s’est rendu, lundi, à l’école préparatoire Mohamed Salah Jebri à Hammam Chott, dans le gouvernorat de Ben Arous, où il a assisté à une cérémonie de salut aux drapeaux tunisien et palestinien, hissés pendant que les hymnes des deux pays étaient diffusés en signe de soutien à la cause palestinienne.

Hichem Mechichi était accompagné par le ministre de l’éducation Fathi Slaouti, le gouverneur de Ben Arous Ali Saïd, le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail, Noureddine Tabboubi, le président de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat, Samir Majoul, le président de l’Union tunisienne de l’agriculture, des ressources hydrauliques et de la pêche Abdelmajid Ezzar, le bâtonnier de l’ordre des avocats Brahim Bouderbala et l’ambassadeur de Palestine à Tunis Hayel al Fahoum.

Un court métrage sur la cause palestinienne, et en particulier les événements de Hammam Chott survenus en octobre 1985, a également été diffusé, indique un communiqué de la présidence du gouvernement en marge de la cérémonie.

Tekiano avec TAP

 

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Ness   Politik   TopNews






  • Envoyer