Le penseur Tunisien Hichem Djait est décédé (biographie)

Le grand penseur, islamologue et historien tunisien Hichem Djaït est décédé mardi 1er juin 2021, à l’âge de 86 ans des suites de son combat contre la maladie. Cet intellectuel tunisien laisse des productions académiques et intellectuelles de référence pour le présent et les générations futures.

Né le 6 décembre 1935,dans une famille d’intellectuels tunisoise composés de juges, d’érudits et d’hommes d’État à Tunis, Hicham Djeit serait le petit-fils du grand ministre Youssef Djait et le neveu du savant et du cheikh Mohamed Abdel Aziz Djait.

Il  a poursuivi ses études secondaires au collège Sadiki avant de poursuivre ses études supérieures dans la capitale française, Paris, où il a obtenu le certificat d’histoire de Tabriz en 1962. Il a obtenu son doctorat en histoire islamique de l’Université de la Sorbonne à Paris en 1981.

Hichem Djait fut professeur émérite à l’Université de Tunis et a enseigné comme professeur invité dans plusieurs universités arabes, européennes et américaines, dont l’Université McGill (Montréal), l’Université de Californie, Berkeley et l’Institut de France.

Il préside l’Académie tunisienne des sciences, des lettres et des arts entre le 17 février 2012 et le 15 décembre 2015 et est membre de l’Académie européenne des sciences et des arts.

En 1996, il est décoré des insignes de commandeur de l’Ordre de la République tunisienne. En 2019, il est élevé au rang de grand officier en reconnaissance pour l’ensemble de sa production académique et intellectuelle.

A son actif, de nombreux ouvrages intellectuels et universitaires importants publiés en arabe et en français à l’instar de “La Fondation du Maghreb islamique”, la trilogie
“La Vie de Muhammad” et “La Grande Discorde : religion et politique dans l’islam des origines”. Son dernier livre sorti en 2021 s’intitule “Penser l’Histoire, penser la Religion”. RIP Hichem Djait.

I.D.

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Ness   TopNews






  • Envoyer