Carthage Dance 2021, une édition 100% digital, en mémoire de l’icône Zeineb Farhat (vidéo)

La 3ème édition de la manifestation artistique Carthage dance sera cette année 100 % digitale et est dédiée à la mémoire de l’icône de la scène culturelle tunisienne Zeineb Farhat qui nous a récemment quitté.

Carthage Dance 2021 qui a pour slogan ‘سيب الشطيح’ ou ‘libère la danse’ sera exceptionnelle cette année elle se veut manifeste, percutante, libre et libérée. Elle a la fougue d’un Slam, l’insolence d’une danse urbaine, la délicatesse du classique et l’intensité du contemporain, comme nous pouvons le voir dans le spot de l’événement.

Les danseurs et danseuses donnent leur corps pour la visibilité d’un festival qui s’impose et dresse le poing pour revendiquer l’existence d’un art encore considéré comme mineur malgré la grandeur qu’il dégage.

Pour réaliser ce Spot-Manifeste ,Mehdi Boubaker, directeur de la communication du festival s’est entouré de corps dansants généreux ,des chorégraphes et danseurs tunisiens d’univers multiples et de générations différentes:
Saida El khadra, Bahri Ben Yahmed – Malek Zouaidi – Hichem Chebli – Cyrine Kalai – Mohammad El-Issaoui tous unis pour une danse infiniment cohérente, leurs corps éparpillés dans des anti-scènes de danses mènent un magnifique ballet.
Rabeb srairi, qu’on connaissait comédienne et qui ne cesse de nous étonner par ses multiples talents, a magnifiquement dirigé ce conte merveilleux de 80 secondes devant les caméras de Bayrem Ben Mrad,  Rachid Merabet et une équipe dévouée du back office.

Le « Spot –Manifeste » officiel de Carthage Dance 2021:

« Mon corps virevolte et s’élance, danse et dans mon vol, je domine le ciel et le sol.  Partout où ton regard se pose, je surgit … te surprend.
Mon corps exulte, libère le non-dit et l’interdit…il danse et je brise votre silence. Il n y a pas de point final à ma liberté et ma totale danse.

Je suis le funambule, le fantôme d ces ruines. Je suis une photo vieillie d’une amante adulée. Je suis l’aimée…Je coule comme les rivières de ta terre, et sans relâche, mes pas s’accélèrent

Je me déforme et je recrée et je danse, danse, danse et me fraie un chemin jusqu’à toi
Partout où tu es, j’arrive jusqu’à toi…car il suffit d’un pas… »

C’est autour de ses quelques lignes (traduction approximative) du texte slamé par Mira Hamdi dans un sublime dialecte tunisien que s’est construit le spot officiel de l’édition 2021 des Journées Chorégraphiques de Carthage.

Les spectacles de Carthage Dance 2021 seront diffusés gratuitement du 5 au 12 juin sur le site web du festival http://www.carthagedance.gov.tn et les réseaux sociaux (Facebook et Youtube).

Tekiano avec Carthage Dance

 

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Event   Kult   TopNews






  • Envoyer