L’Association spatiale tunisienne annonce que la chine perd à nouveau le contrôle d’une fusée

L’Association spatiale tunisienne “Tunisian Space Association ” (TUNSA) annonce que la Chine a perdu a nouveau le contrôle d’un étage de sa fusée “Longue Marche 7” lancée il y a quelques jours pour ravitailler sa nouvelle station spatiale, en se référant aux tweets de l’astrophysicien américain Jonathan McDowell.

Cette partie du lanceur pèse prés de 6 tonnes et elle est déjà passée sur l’Algérie et le sud de la Tunisie, mardi, vers 18h (Heure locale), selon TUNSA.

Il est prévu que cette partie du lanceur rentre dans l’atmosphère dans une ou deux semaines. L’endroit de sa chute reste pour l’instant inconnu.

L’association a précisé que la Chine envisage le lancement de 9 autres fusées avant la fin de 2022 pour achever la construction de sa station spatiale, dont deux fusées de grande taille à l’instar de celle ayant chuté depuis l’espace il y a quelques semaines.

L’association a encore rapporté que la Chine a perdu le contrôle de sa fusée Longue marche 7 après plusieurs reports de son lancement en raison de problèmes techniques.

L’agence de presse chinoise Xinhua avait annoncé le 30 mai 2021 que le vaisseau spatial cargo chinois Tianzhou-2, transportant des fournitures, des équipements et du propergol, s’est amarré avec succès au module de base de la station spatiale Tianhe dimanche.

La fusée Longue Marche-7 Y3, transportant Tianzhou-2, a décollé samedi à 20h55 (heure de Beijing) du site de lancement spatial de Wenchang sur la côte de la province insulaire de Hainan (sud).

L’agence a souligné que la Chine a lancé son module de base de la station spatiale Tianhe le 29 avril et que le pays envisage de terminer la vérification des technologies clés et la construction en orbite de la station spatiale par de multiples lancements en deux ans.

Il importe de noter que ce n’est pas la première fois que la Chine perd le contrôle d’un objet spatial. Dimanche 9 mai 2021, les débris de l’étage central de la fusée chinoise Longue Marche 5, qui avait placé le 29 avril sur orbite le premier module de la station spatiale chinoise, ont plongé, dans l’océan Indien près des Maldives, sans causer de dommage, après de vives inquiétudes sur l’endroit où cet objet de 18 tonnes pourrait tomber.

En 2020, des débris d’une autre fusée Longue-Marche s’étaient écrasés sur des villages habités en Côte d’Ivoire, sans faire de victimes.

L’Association spatiale tunisienne s’est ainsi interrogée sur le rôle à jouer par la communauté internationale et par l’Organisation des nations unies (ONU) pour garantir la sécurité des terriens face aux programmes spatiaux des pays affichant de grandes ambitions spatiales, notamment la Chine.

La Longue Marche 7 est un lanceur de la République populaire de Chine de puissance moyenne dont le premier vol a eu lieu le 25 juin 2016. Il fait partie de la nouvelle génération de fusées chinoises qui doit remplacer les lanceurs Longue Marche 2, 3 et 4 développés au début du programme spatial chinois.

lire aussi :

La fusée chinoise “Longue Marche 5B” tombe dans l’Océan indien (vidéo)

 

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Tek   TopNews






  • Envoyer