Campus Helma: Lutter contre la migration irrégulière en formant les jeunes Tunisiens

Le projet Helma, mis en œuvre par l’OIM, cherche à offrir des alternatives concrètes aux jeunes tunisiens à risque de migration irrégulière. Le Campus Helma, financé par le ministère italien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, est une formation intensive donnée par des animateurs travaillant avec les jeunes dans les gouvernorats de Mahdia et de Sfax.

Le Campus Helma (le rêve, en dialecte tunisien) a été inauguré à Mahdia, le 6 septembre, par le Gouverneur de Mahdia, l’Ambassadeur d’Italie en Tunisie, l’Office des Tunisiens à l’étranger (OTE), le Coordonnateur résident des Nations Unies en Tunisie et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

Plus de 160 participants reçoivent une formation approfondie dans cinq domaines thématiques, y compris la robotique, la radio-web et les techniques de stop-motion. Les participants prendront part à ces formations dans le but de transférer leurs nouvelles connaissances et de mieux encadrer les jeunes de Mahdia et de Sfax, principalement ceux qui ont déjà tenté de traverser la mer Méditerranée de manière irrégulière.

Le projet “Helma” mis en œuvre par l’OIM cherche à offrir des alternatives concrètes aux jeunes tunisiens à risque de migration irrégulière dans les gouvernorats de Mahdia et de Sfax. Le CAMPUS Helma est un cycle de formation intensive de 10 jours au profit des partenaires publics travaillant avec les jeunes en vue d’améliorer leurs compétences et connaissances pour un meilleur encadrement de leurs bénéficiaires.

Le projet Helma fournira des solutions sur mesure à au moins 100 jeunes menacés de migration irrégulière et financera 30 projets d’entrepreneuriat. La Chargée de projet au sein de l’OIM, Mme. Mouna Bannour a affirmé que « L’OIM apporte des solutions concrètes aux jeunes ».

L’Ambassadeur d’Italie en Tunisie, Son Excellence M. Lorenzo Fanara a déclaré « Si nous constatons que le flux migratoire continue à augmenter, c’est que nous n’avons pas donné à nos jeunes une nouvelle perspective. J’espère qu’à travers Helma nous essayons de donner le rêve aux jeunes de Mahdia et de Sfax ».

Les invités à la cérémonie d’ouverture ont eu aussi l’occasion de visiter la maison des jeunes de Mahdia, et d’échanger avec les participants aux formations en cours. Mme. Olfa Beldi, Coordinatrice nationale du projet Helma a indiqué « La gestion des jeunes à risques de re-émigration irrégulière constitue une priorité pour nous dans le futur, étant donné le nombre important des interceptés, mais avec une approche visant à promouvoir les opportunités socio-économiques pour cette catégorie. ».

Un participant à la formation en robotique, M. Mounib Bougoffa, développant des compétences en intelligence artificielle et en conception robotique, a confié « Nous voulons aussi améliorer la situation de nos régions, et surtout notre pays ».

Le projet Helma fournit également les équipements nécessaires pour la formation, notamment des équipements informatiques et robotiques. Le Coordonnateur résident des Nations Unies en Tunisie, M. Arnaud Peral, a déclaré « La plus grande richesse d’un pays est toujours sa population, et en particulier sa jeunesse, moteur d’innovation et de l’adaptation aux changements. »

Mahdia et Sfax sont les gouvernorats comptant les plus grands nombres de Tunisiens partant irrégulièrement vers l’Italie, avec 11.287 Tunisiens traversant irrégulièrement la Méditerranée entre janvier et septembre 2021. Les autorités italiennes, tunisiennes et l’OIM collaborent pour apporter des solutions durables aux jeunes Tunisiens à risque de migration irrégulière.

Un bus a été offert de la part de l’Ambassade d’Italie et de l’OIM au profit du Commissariat régional de la jeunesse et des sports de Mahdia. Le bus sera utilisé par la direction régionale de la jeunesse pour faciliter le transport des jeunes, pour leur permettre de participer aux activités et formations qui y sont organisées.

Le Gouverneur de Mahdia, M. Abdelfattah Chakchouk, qui a reçu ce don au nom du commissariat, a déclaré « Je suis heureux du choix d’inclure le gouvernorat de Mahdia dans cette initiative qui vise à appuyer les établissements de la jeunesse de la Mahdia en équipements et en formations ».

Tekiano avec OIM

 

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  A la une   Emploi   Ness






  • Envoyer