Plus de 700 mille visiteurs accueillis au Festival de Mouled de Kairouan qui sera international en 2022

La ville de Kairouan, capitale des Aghlabides, a accueilli la veille de la célébration lundi du Mouled 2021, fête qui commémore la naissance du prophète Mohamed, plus de 700 mille visiteurs et près de mille bus touristiques venus des différentes régions de la Tunisie.

Selon les estimations des autorités régionales à Kairouan, environ 1,2 million de personnes ont afflué la région depuis le démarrage vendredi dernier (15 octobre) du programme des festivités marquant la fête du Mouled et qui se poursuivent jusqu’à mardi 19 octobre.

Le programme était riche et varié et a comporté diverses cérémonies religieuses et soufies, des manifestations culturelles, commerciales et artistiques, des concours de mémorisation et de récitation du Coran ainsi que des expositions dédiées à l’artisanat tunisien, ont confié des visiteurs à la correspondante de TAP.

Par ailleurs, le Festival de Mouled de Kairouan sera à vocation internationale, à partir de l’année 2022, a indiqué le Ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Mohamed Moez Belhassine. Le ministre a ajouté, dans une déclaration accordée à l’agence TAP, que les festivités organisées, cette année, à l’occasion de la célébration de la fête de Mouled, sont exceptionnelles, au vu de l’amélioration de la situation sanitaire au sein du pays, et de la poursuite des opérations de vaccination, afin de prévenir la pandémie du coronavirus, ce qui a favorisé le déplacement d’un grand nombre de visiteurs vers la région.

Il a déclaré que son ministère se penche actuellement, sur la mise en place d’un plan d’action visant à favoriser la reprise du secteur touristique. En ce qui concerne la production du tapis artisanal kairouanais en régression ces dernières années, il a indiqué que ” le tapis de Kairouan est un produit de très haute qualité “, soulignant que son département œuvrera à soutenir les artisans à commercialiser leurs productions sur les marchés internationaux, en mettant en place une plateforme numérique ou un marché numérique dédié à ce produit.

S’agissant du projet du circuit touristique Oueslatia-Aïn Jelloula programmé dans le cadre du partenariat avec l’Agence allemande de coopération internationale (GIZ), le ministre a affirmé qu’une étude est en cours d’élaboration pour déterminer l’itinéraire de ce circuit qui sera un projet touristique intégré englobant le transport, l’hébergement, la restauration et d’autres services….

Pour lui, le gouvernorat de Kairouan dispose de plusieurs atouts étant donné sa richesse culturelle et patrimoniale mais également environnementale et agricole ce qui pourrait y favoriser le développement du tourisme alternatif, affirmant que ces atouts devraient être valorisés afin de faire de ce gouvernorat une destination touristique intégrée.

Le ministre du Tourisme et de l’Artisanat en visite de deux jours (Dimanche et lundi) au gouvernorat de Kairouan a visité plusieurs sites historiques à l’instar des bassins des Aghlabides, le Mausolée d’Abou Zamaâ al-Balawi, la mosquée Oqba Ibn Nafi, le site archéologique de Raqqada…

Il a également visité les boutiques de l’artisanat (Tapis, Hayek…) et rencontré les professionnels du secteur du tourisme et de l’artisanat.

Tekiano avec TAP

 

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Ness   TopNews






  • Envoyer