Plateforme e-istichara, pour donner aux Tunisiens l’occasion de s’exprimer: Comment participer?

La plateforme tunisienne de consultation nationale e-istichara.tn vise à donner l’opportunité à tous les citoyens, qu’ils soient résidents en Tunisie ou à l’étranger, de s’exprimer librement et en toute transparence à propos du redressement de la transition démocratique en Tunisie et ce, selon un mécanisme non conventionnel.

Dans une approche participative permettant une conception commune de l’avenir de la Tunisie. Des idées peuvent être proposées pour l’élaboration de nouvelles visions et approches permettant la gestion des affaires publiques dans ses différents aspects, lit-on dans la présentation de la plateforme sur son site officiel e-istichara.tn

La consultation vise également à faire du citoyen tunisien un véritable acteur dans le processus d’élaboration d’une nouvelle conception des choix fondamentaux liés au système politique en Tunisie. Présentation de e-istichara en vidéo :

Pour participer et donner son avis sur la plateforme e-istichara, il faut s’inscrire en composant sur le téléphone *1712*Numéro de la carte d’identité nationale# . Un mot de passe est envoyé par SMS sur le téléphone personnel (valable pour une courte période) et permet d’accéder au service. Par la suite, il faut se rendre sur la plateforme en ligne, appuyer sur “Se connecter” et insérer le mot de passe reçu par SMS.

Il sera demandé d’intégrer quelques données pour classer le participant selon son âge, activité et habitat puis il sera possible de répondre aux différentes questions posées. Les noms, prénoms et professions ne seront pas demandés.

Les rubriques dans lesquelles le participant pourra donner son avis sont : Affaires politiques, économie, affaires sociales, développement durable, qualité de vie et éducation et culture.

Le site de la consultation nationale proposée par le président de la République, Kais Saied et lancé samedi 15 janvier 2022, compte à l’instant ou nous éditons cet article 40300 participations; 32284 d’hommes et 8016 de femmes, selon les données affichées sur la plateforme et mises à jour régulièrement.

Le gouvernorat qui vient en tête des participations à la plateforme est Tunis, suivi de Sfax puis Ariana, Ben Arous et Sousse. A l’échelle internationale 251 tunisiens seulement ont participé à la consultation nationale dont 111 habitant la France, (à la date du 18 janvier 2022, 14H)

La tranche d’âge qui a le plus participé à la consultation nationale jusqu’à maintenant est celle des 30-39 ans (33.4%) suivie de celle des 40-49 ans (25,3%) puis les 20-29 ans (16,6%).

A noter que la plateforme se contente de traiter des données tout en gardant secrète l’identité des interviewés, tient à rassure, l’instance Nationale de protection des Données personnelles (INPDP).

I.D.

 

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  A la une   Ness   Politik






  • Envoyer