Le cinéma tunisien a 100 ans: Découvrez le 1er film tunisien “Zohra” réalisé par Samama Chikly

A l’occasion du centenaire du cinéma tunisien, la station d’art B7L9 à Bhar Lazreg prévoit de faire un focus tout au long de l’année 2022 sur Albert Samama Chikly, le réalisateur du film muet “Zohra”, premier film de l’histoire du cinéma tunisien qui a été projeté pour la première fois, le 21 décembre 1922, il y a un siècle.

Albert Samama Chikly est né le 24 janvier 1872 à Tunis, la station d’art B7L9 commémore son 150ème anniversaire et son premier film “Zohra” à travers des projections, conférences et ateliers.

Albert Samama Chikly a réalisé deux oeuvres cinématographiques. Dans son premier court métrage de fiction, “Zohra” (1922), premier film tunisien, Samama-Chikli raconte l’histoire d’une jeune naufragée française, tombée d’un avion, qui va être recueillie par des Bédouins tunisiens et qui va vivre pendant un temps avec eux.
Ce film rencontre un grand succès lors de sa présentation au cinéma Omnia Pathé de Tunis, le 21 décembre 1922. Il donne à sa fille, Haydée Tamzali, le rôle principal, elle qui deviendra sa première interprète féminine et sa scénariste et par là, probablement la première actrice du monde arabe.

 Nous vous proposons de découvrir le 1er film muet tunisien “Zohra” sur Youtube:

Samama Chikli tourne ensuite en 1924 un deuxième film “La Fille de Carthage”, premier long métrage réalisé par un Tunisien avec le soutien de Habib Bey qui assiste au tournage à Tunis, ce dernier fournit son palais et tous les figurants dont Samama-Chikli a besoin. Mélodrame, le film raconte l’amour impossible entre un instituteur et une fille dont le père l’a promis au fils du cheikh.

Cet hommage réservé par la station d’art B7L9 à Samama Chikly sera également une occasion propice pour consacrer un cycle de rencontres ayant pour thème la salle de cinéma en Tunisie et retraçant cette histoire particulière depuis les ancêtres de l’Omnia Pathé aux multiplex d’aujourd’hui.

Les ateliers auront pour thème l’analyse filmique des oeuvres de Samama Chikly, les conférences porteront sur plusieurs thématiques liées à la personnalité de cet artiste et aux premiers pas du cinéma en Tunisie. Le programme comprendra également des hommages à ce cinéaste de la première heure, avec notamment la redécouverte du film que lui a consacré Mahmoud Ben Mahmoud, indique le journaliste Hatem Bourial.

Tekiano

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Cinema   Kult   TopNews






  • Envoyer