La tunisienne Kaouther Ben Hania, présidente du Jury de la 61e Semaine de la critique

La réalisatrice tunisienne Kaouther Ben Hania présidera le Jury de La Semaine de la Critique, section parallèle cannoise dédiée aux premiers et seconds films qui se tiendra dans le cadre du festival de Cannes 2022, prévu cette année du 18 au 26 mai.

Kaouther Ben Hania succède en tête du jury de la 61ème édition de la Semaine de la Critique, cette section organisée en marge de la 75e édition du Festival de Cannes aux cinéastes Joachim Trier, Lee Chang-dong, Bertrand Bonello, Miguel Gomes, Andrea Arnold, Ronit Elkabetz, Valérie Donzelli, Kleber Mendonça Filho, Ciro Guerra et Cristian Mungiu.

La présidente du jury remettra le Grand Prix de la Semaine de la Critique et le nouveau Prix French Touch du Jury à l’un des longs métrages en compétition, le Prix Fondation Louis Roederer de la Révélation au ou à la meilleur.e comédien.ne et le Prix Découverte Leitz Ciné du court métrage.

Kaouther Ben Hania est déjà passée par la Croisette dans la section Un Certain Regard en 2017 avec son long-métrage La Belle et la meute, au programme de l’ACID en 2014 avec le film Le Challat de Tunis. Elle participé au festival suisse Locarno hors compétition en 2016 avec Zaïneb n’aime pas la neige qui a gagné le tanit d’or des JCC 2016 et par Venise Orizzonti en 2020 avec L’homme qui a vendu sa peau, nommé à l’Oscar du Meilleur film international.

Tekiano

 

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Cinema   Kult   TopNews






  • Envoyer