4ème Euromed Capital Forum, à Tunis : un vrai succès !

 

Alors que les problèmes économiques et politiques rencontrés par les pays de la rive Nord et Sud de la Méditerranée apparaissent a priori très différents, le 4ème Euromed Capital Forum, qui s’est tenu à Tunis les 30 et 31 mai dernier, a montré de fortes convergences entre les pays concernés.

La recherche de la croissance et la nécessité de créer des emplois sont apparues, aux représentants des différents pays, comme un dénominateur commun et une impérieuse nécessité.

Parmi les personnalités intervenues lors de ce 4ème Euromed Capital Forum, on peut citer: Ilyes Fakhfakh, ministre des Finances de Tunisie, Slim Besbes, ancien secrétaire d’Etat aux Finances, Philippe de Fontaine-Vive, vice-président de la Banque européenne d’investissement, Jaloul Ayed, ancien ministre des Finances de Tunisie, ainsi qu’Enrique Baron Crespo, ancien ministre du gouvernement espagnol, ancien président du Parlement européen.

Les principaux points abordés au cours du Forum ont été le dynamisme des fonds de capital investissement sur la rive sud de la Méditerranée. Ainsi, les participants au Forum ont souligné qu’un cadre réglementaire et fiscal stable était une condition indispensable pour attirer les investisseurs au Nord comme au Sud de la Méditerranée.

En outre, cette 4ème édition a mis en valeur de nouvelles formes de financement de l’initiative privée qui se développent avec succès dans la région: Business angels, micro-crédit, «finance inclusive», crowd-funding … autant d’initiatives qui doivent être soutenues et encouragées.

Pour développer de façon équilibrée entre les régions, la croissance et l’emploi dans l’ensemble des pays riverains de la Méditerranée, la mise en place de politiques régionales est également indispensable. Celles-ci doivent pouvoir s’appuyer sur des fonds de financement régionaux gérés par des professionnels du capital investissement, ainsi que sur des partenariats publics/privés pour financer notamment des programmes d’infrastructures.

Enfin, ce 4ème Forum, a permis de renforcer échanges et partages de bonnes pratiques au profit de l’ensemble des acteurs, mais également au bénéfice des investisseurs en private equity opérant en Afrique subsaharienne, dont beaucoup sont basés au Maroc et en Tunisie. En outre, parmi les intervenants dans les panels, la plupart provenaient de 10 pays riverains de la Méditerranée (Algérie, Egypte, Espagne, France, Italie, Liban, Libye, Maroc, Tunisie et Turquie), les autres intervenants sont venus du Canada, des Etats-Unis, de la Grande-Bretagne, du Luxembourg et des Pays-Bas.

Communiqué

Print Friendly

Plus :  Actu   News






  • Envoyer