Ministère de la culture : Remise des 30 pour cent des recettes des trois concerts du festival international de Carthage aux familles des martyrs de l’armée nationale

 

festival-carthage-140Les ministres de la culture Mehdi Mabrouk et de la Défense nationale Rchid Sabbegh ont procédé vendredi après-midi lors d’une cérémonie au siège du ministère de la culture à la remise des recettes des trois concerts de la 49ème édition du festival international de Carthage aux familles des martyrs de l’armée nationale, assassinés le 29 juillet lors des événements du Mont Chaambi.

Des événements sanglants à l’issue desquels le comité directeur du festival a décidé de consacrer les 30 pour cent des recettes des trois spectacles du 29, 30 et 31 juillet 2013 au profit des “martyrs du 29 juillet”, de l’armée et de la sécurité nationales. La cérémonie a été une occasion hier pour remettre à ces familles comme il a été convenu par la direction du festival, les 30 pour cent des recettes des trois concerts du camerounais Manu Dibango (29 juillet), de l’américain George Benson (30 juillet, annulé) et de l’espagnol Paco de Lucia (31 juillet, reporté au 1er août).

A cette occasion, le ministre de la culture a, en présence notamment de Mourad Sakli, directeur de l’édition 2013 du festival, tenu à signaler que ce geste symbolique est un signe de reconnaissance et de respect envers les martyrs qui se sont sacrifiés pour leur patrie et envers leurs familles.

Il a, dans ce contexte, précisé que la culture demeure une forme de résistance contre la violence et l’une des armes pour combattre le terrorisme qui ne peut en aucun cas nous priver du droit à la vie contre vents et marées.

De son côté, le ministre de la défense s’est félicité de l’initiative de la direction de la 49ème édition du festival international de Carthage et du ministère de la culture, laquelle a-t-il dit, témoigne concrètement de l’adhésion des artistes et des créateurs aux efforts de lutte contre le terrorisme, à travers l’art et la culture.

Pour rappel, lors de la soirée finale le 21 aout dernier du festival international de carhage, Mourad Sakli a tenu, dans une déclaration à l’agence TAP, à saluer aussi le public qui ne s’est pas manifesté pour le remboursement des billets achetés (surtout, pour le concert Georges Benson) afin de joindre l’action du festival en aidant dans un geste symbolique les familles des huit soldats tunisiens assassinés le 29 juillet 2013, quatre jours après le meurtre le 25 juillet 2013 de l’homme politique tunisien Mohamed Brahmi, coordinateur général du courant populaire

 

TEKIANO avec TAP

Lire aussi :

Changements dans le programme de la 49ème édition du festival de Carthage et validité des billets …

Print Friendly

Plus :  Actu   News






  • Envoyer