Freddy Cole : Une légende du jazz à Jazz à Carthage 2014

C’est un grand monsieur du jazz américain de par son âge et son répertoire indémodable qui est venu se produire sur la scène dans le cadre de la 9ème édition de Jazz à Carthage. Mardi soir, 08 avril, on se croyait au cœur même de Chicago dans une ambiance feutrée et imposante à déguster carrément le cru du jazz américain.

Freddy Cole traîne derrière lui une expérience de plus de 70 ans, et pour cause, il a commencé à jouer de son instrument favori, le piano, à tout juste 6 ans. Le nom de ce grand swingueur fut tellement associé à son frère, une icône du jazz, Nat King Cole, qu’il décide d’en faire une chanson (Ndlr : I’m not my Brother, I’m Me (je ne suis pas mon frère, je suis juste moi !) ).

Au public de Jazz à Carthage 2014, le crooner a offert des étoiles dès le début du spectacle, et en chanson s’il vous plait! «I ll buy you a Star», fredonnait-il tout en jouant sur son piano.

freddy-cole-jazz-2

Malgré ses pas trébuchants, Freddy Cole s’est levé pour chanter quelques morceaux debout en s’adressant à son public qui l’écoutait majestueusement, en essayant de placer quelques applaudissements parfois maladroits.

«To Whom It May Concern», «I’m not alone», «Cottage For Sale», «I Will wait for You» … Freddy Cole a puisé dans une trentaine de ses albums pour proposer au public ce qu’il a produit de meilleur, tantôt des ballades Jazzy, se permettant de swinguer et mêmes quelques pas de Samba effectués timidement avec un large sourire.

Il conclura son concert avec «In My Heart» en s’adressant à son audience qui s’est levé pour lui faire une standing ovation.

De grands moments musicaux que nous partageons avec vous via quelques extraits, dans la vidéo qui suit :

 

Sara Tanit

Crédit Photos : Mehdi Hrz

 

Lire aussi :

Programme de la 9ème édition de Jazz à Carthage by Ooredoo

Concert Lucky Peterson : Un show à l’américaine explosif à Jazz à Carthage 2014

Print Friendly

Plus :  3- Dossiers   A la une   Jazz à Carthage   Musik






  • Envoyer