Microsoft rachète officiellement Nokia

 

L’info qu’on redoutait de voir tomber depuis plus de deux ans est devenue réalité. Nokia cède définitivement sa division mobile à Microsoft. L’ex-numéro un mondial des téléphones portables arrête les frais, après des mois de discussions en finalisant ce 25 avril la cession au géant américain de l’activité mobile et de ses brevets pour 5,44 milliards de dollars.

Microsoft devient un constructeur de Smartphones à part entière. C’est Nokia qui a annoncé la cession de sa division mobile, composée des téléphones portables et des tablettes dans un communiqué ce lundi à l’éditeur américain. Nokia était l’un des leaders de la téléphonie mobile dans les années 2000, puis s’est fait détrôner par Samsung quelques années plus tard. L’équipementier finlandais tourne une page de son histoire.

microsoft-nokia-2014

Cette acquisition devrait permettre à Microsoft de toucher une plus vaste base d’utilisateurs avec Windows Phone, via la gamme de smartphones Lumia qui fonctionne avec cet OS. L’accord signifie également que Microsoft est, du moins pour le moment, fournisseur officiel des Nokia X basés sur Android.

De son côté, l’entité Solutions et Réseaux de Nokia, que Microsoft n’a pas rachetée, restera opérationnelle et autonome, en se concentrant sur les technologies des télécommunications et les services d’infrastructure de base.

Brad Smith a par ailleurs souligné un certain nombre d’ajustements qui ont été apportés à l’accord initial. A l’origine, tous les employés du département technologique de l’entreprise finlandaise devaient rester chez Nokia. A présent, les 21 collaborateurs de cette unité en Chine qui travaillent sur les smartphones vont rejoindre Microsoft.

En outre, l’éditeur ne prendra pas le contrôle des usines de fabrication coréennes de Nokia, comme prévu initialement. Microsoft va gérer le nom de domaine Nokia.com ainsi que les sites de médias sociaux jusqu’à un an après la date de la cession.

Aucune confirmation officielle n’est intervenue, par contre, concernant l’éventuel changement de nom de Nokia, dont les rumeurs annoncent le passage sous la bannière «Microsoft Mobile».

Source : Divers

Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer