Tunisie Télécom : Adoption d’un projet de loi relatif à la retraite anticipée par l’ANC

 

Les députés de l’Assemblée nationale constituante ont adopté, mardi après- midi, un projet de loi relatif à la retraite anticipée volontaire pour les agents de Tunisie Télécom, par 78 voix pour, 8 abstentions et 2 contre.

L’article 1er de ce projet de loi stipule que les agents de Tunisie Télécom titulaires et en exercice et qui ont atteint l’âge de 50 ans au moins, peuvent demander une retraite anticipée avant l’âge légal.

Cette possibilité est conditionnée par une période d’activité au sein de la société, d’au moins 15 ans, à la date de la présentation de cette demande qui sera examinée par une commission, devant être créée à cette fin.

Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et des TIC, Taoufik Jelassi, a accepté que deux membres du syndicat fassent partie de cette commission, au lieu d’un seul comme prévu par le projet de loi initial. Cette commission devant se prononcer dans un délai maximum de 3 ans.

Dans sa réponse aux questions des députés, le ministre a précisé que ces départs à la retraite vont générer quelque 100 millions de dinars pour Tunisie Télécom.

Il a rappelé que le partenaire émirati (la compagnie Emirates international télécommunications) de la société a exprimé le désir de céder sa part dans Tunisie Télécom (35% du capital), soulignant que la société a besoin d’un autre partenaire stratégique pour doper sa compétitivité.

Selon le rapport de la commission des affaires sociales de l’ANC, cette loi aura des effets multiples sur l’entreprise, puisqu’elle permettra d’abaisser le nombre d’agents de 2.887 personnes, avec le départ à la retraite progressif de ceux qui le désirent sur trois étapes, ce qui va permettre de comprimer le coût des salaires et, partant, d’assurer une meilleure gestion des ressources humaines et de recruter près de 800 diplômés du supérieur.

Source : TAP

Print Friendly

Plus :  News   Operateurs






  • Envoyer