Faites-vous partie des 1,2 milliard de mots de passe volés par les pirates russes?

Un total 4,5 milliards de données incluant des mots de passes, noms d’utilisateurs, adresses mail, etc. auraient été récoltées par un groupe de hackers dénommé “CyberVor”.

Cette information, révélée par la société Hold Security, estime que cette attaque sans précédent concernerait plus de 500 millions de comptes personnels uniques, sur plus de 400.000 sites différents à travers le monde entier. De quoi faire tressaillir plus d’un internaute en train de lire actuellement ces lignes.

Des très jeunes pirates informatiques

Cette intrusion, serait pourtant l’œuvre d’une douzaine de pirates informatiques âgés d’à peine une vingtaine d’année, établis en Russie (entre le Kazakhstan et la Mongolie) rapporte de son coté le quotidien américain New The York Times.

Grâce à cette cyber-attaque d’une ampleur inégalée, les hackers informatiques auraient réussi à amasser quelques 4,5 milliards de données au total, dont 1,2 milliard de mots de passe avec les identifiants associés à 542 millions de comptes personnels. Au total, 420.000 sites internet auraient été touchés, tous secteurs d’activité confondus.

“Avec des centaines de milliers de sites touchés, la liste comprend les sites les plus importants dans tous les secteurs mais aussi des petits, voire des sites personnels”, affirme Hold Security.

Face à l’ampleur de cette menace, la société de sécurité relativise en expliquant que malgré ces chiffres énormes, toutes les données dérobées par les pirates ne sont pas nécessairement encore utilisables.

Comment éviter cette menace… ?

De ce fait, la société recommande à tous les sites web de vérifier s’ils n’ont pas récemment été victimes d’une injection de faille SQL (Structured Query Language, langage de requête structurée).

Concernant les internautes, il serait judicieux pour eux de prendre quelques précautions afin d’éviter de tomber sur une mauvaise surprise (subtilisation de données privées, de mails, de comptes Facebook…). Pour cela, ils devront au plus vite modifier leurs mots de passe et éviter d’utiliser la même combinaison pour plusieurs sites web.

Il existe également des anti-virus efficaces capables de protéger en temps réel l’accès aux systèmes bancaires (Kaspersky, Norton…).

Tekiano
Print Friendly

Plus :  Net   TopNews






  • Envoyer