« 7½ » le film documentaire de Nejib Belkadhi qui a réussi son buzz (B.A.)

 

aff-7-demiPlusieurs facebookers tunisiens ont sans doute remarqué le changement de la photo de profil de plusieurs de leurs amis contre des images illustrant le nombre «7½», lundi 22 septembre. Ces affiches qui rappellent un certain film italien des années 60 réalisé par Federico Fellini «8½» ont mis certains sur la piste d’un nouveau film tunisien… Ce fut effectivement cela! et le réalisateur de ce documentaire qui n’est autre qu’un fan de Fellini, aka Nejib Belkadhi, a révélé le secret en fin d’une journée de buzz.

«7½» est donc le nouveau long-métrage documentaire de Nejib Belkadhi et son 4ème produit cinématographique qui sera projeté à partir du mercredi 01 octobre 2014 au CinéMadart (Carthage), à l’Alhamabra (La Marsa), au Rio (Tunis) et à la salle Amilcar (El Manar I). Nous vous proposons de découvrir ci-dessous sa bande annonce au début musical poétique pour un contenu purement politique :

Synopsis : Tunisie, 2011. La transition est brusque. Le pays est en pleine euphorie. Des foules en sit-in à la Place de la Kasbah jusqu’aux longues files d’attentes devant les bureaux de vote, le chemin vers le rendez-vous électoral est tumultueux.

Chacun se délecte des fruits de cette opportunité historique à sa façon. Tout le monde compte sur les élections pour tourner une page et en écrire une nouvelle. Multipliant les promesses électorales, les politiciens se positionnent et cherchent à défendre leurs visions.

7---Photo-2

Leurs partisans investissent l’espace public à la conquête des électeurs. « 7½ » est une plongée vertigineuse dans une période où les rues tunisiennes battaient au rythme d’une course vers le changement, un flash-back titillant nos mémoires et nos consciences.

«J’ai tourné ce documentaire pour témoigner de ce qui se passait en Tunisie, tout en tendant un miroir dans lequel nous pourrions, nous citoyens, nous regarder et faire les comptes avec nous-mêmes», déclare le réalisateur de Bastardo. Sa caméra a été sur le terrain dès le 20 janvier et jusqu’au 23 octobre 2011. Plus d’une centaine d’heures d’images ont été tournées durant cette période pour un montage qui a été décidé avant la période électorale de 2014…

7---Photo-3

Un documentaire qui se voudrait comme une archive d’une période critique post 7 novembre et un outil de comparaison entre la période électorale de 2011 et ce qui se passe en se moment. A découvrir bientôt.

 

S.B.

Lire aussi :

Le film « BASTARDO » remporte le Grand Prix du Festival International du Film d’Alexandrie

Film Bastardo: Un Microcosme agréablement laid de la société

Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer