Tunisie : Parution d’un nouvel ouvrage collectif sur les élections de 2011

 

L’association TUNISIE VOTE et la Konrad-Adenauer-Stiftung (KAS), viennent d’annoncer, lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le 30 septembre à Tunis, la publication d’un ouvrage collectif intitulé «Variabilité micro-échelle des résultats des élections de l’Assemblée Constituante Tunisienne du 23 Octobre 2011».

L’ouvrage, présenté en vingt-huit volumes, sous une forme didactique très facile à utiliser, est agréable à lire pour celui qui cherche une information complète et détaillée sur les résultats des élections 2011, circonscription par circonscription, centre par centre, bureau par bureau.

Réalisé par une pléiade d’universitaires et d’experts, de l’association TUNISIE VOTE, dans le cadre du projet de partenariat tuniso-allemand pour la transition démocratique, l’ouvrage, qui revêt un caractère scientifique, présente, en effet, une analyse globale et exhaustive, illustrée par des chiffres, pourcentages et graphiques, des résultats des dernières élections tunisiennes, par centre de vote (en Tunisie) ou par Bureau de vote (à l’étranger).

tunisie-vote-konrad-092014

Un document de référence pour les partis politiques

En identifiant les zones d’insuffisances électorales et les tendances politiques à micro-échelle des quartiers, des élections 2011, l’ouvrage constitue un document de base permettant aux différents acteurs (partis politiques, institutions diverses, médias et société civile) de mener un travail efficace de lutte contre l’abstention, en incitant les citoyens à exercer leur droit de vote et à effectuer un travail de sensibilisation et d’éducation électorale, afin de minimiser notamment les votes blancs et nuls. Il constitue, aussi, un document de référence pour les partis politiques, en vue d’établir des stratégies de campagnes électorales ou de les ajuster lors des prochaines élections.

D’après la préface, écrite par le professeur Farhat Horchani, doyen de la Faculté de droit et des Sciences politiques de Tunis et président de l’Association tunisienne de droit constitutionnel: «Ce travail est en réalité une ébauche de ce qu’on appelle ”la sociologie électorale” qui permet de dire, par exemple, que telle circonscription voire tel bureau a une tradition de vote pour tel parti ou tel autre». Le professeur Horchani souligne aussi que l’ouvrage n’a pas seulement cette vocation d’information. «Il est d’un grand intérêt académique, que ce soit pour les chercheurs confirmés ou pour les étudiants, puisqu’il contient une mine d’informations et des analyses, à micro-échelle, qui l’aideront certainement dans l’élaboration de leurs travaux et études scientifiques».

Un document référence, original et exhaustif

L’intérêt que présente un tel ouvrage à la veille des prochaines élections législatives et présidentielles de 2014 est évident. En effet, les insuffisances qui se sont révélées lors des élections de 2011, aussi bien au niveau du taux de participation des électeurs (seuls 49,2% des citoyens ayant voté), qu’au niveau de la compréhension de l’opération électorale n’ont pas été sans conséquence sur les résultats du scrutin et méritent réflexion.

Le nombre élevé de bulletins nuls (3,5% des suffrages exprimés), ainsi que celui des bulletins blancs (2,3% des suffrages exprimés) montrent que plusieurs citoyens, bien que concernés par l’opération électorale, n’ont pas été en mesure d’exprimer leurs préférences en raison de la complexité du bulletin de vote ou d’un manque d’éducation électorale.

Selon le professeur Nihel Ben Amar, présidente de l’association TUNISIE VOTE: «La prise en considération de ces insuffisances par les différents acteurs politiques, associatifs et par l’ISIE même constitue une nécessité cruciale pour le développement de la vie politique en vue d’une large participation citoyenne aux opérations électorales à venir. Cependant, toute opération électorale ne peut prendre son entière signification sans un véritable travail de sensibilisation, de formation et d’encadrement des citoyens».

Dr. Hardy Ostry, Représentant Résident de la Konrad-Adenauer-Stiftung (KAS) en Tunisie, Algérie et Libye, a pour sa part souligné que «cet ouvrage est le fruit d’un travail de plusieurs mois, effectué par un collectif d’experts et d’universitaires tunisiens. Il est un document référence, original et exhaustif qui vient juste en prélude du rendez-vous électoral 2014». Et de rappeler que «la KAS s’est engagée, depuis des années, dans le soutien du processus de la transition démocratique en Tunisie. Elle a entrepris plusieurs programmes, actions de sensibilisation et cycles de débat ou de formation, en collaboration avec la société civile en vue de réussir le processus électoral actuel et de garantir sa transparence et son intégrité».

Il est à noter que l’ouvrage «Variabilité micro-échelle des résultats des élections de l’Assemblée Constituante Tunisienne du 23 Octobre 2011» dans ses vingt-huit volumes sera disponible en version imprimée sur commande auprès de l’association TUNISIE VOTE et en version électronique téléchargeable sur les sites www.tunisievote.org et www.kas.de.

Tekiano avec communiqué

Print Friendly

Plus :  Politik   TopNews






  • Envoyer