Discontinuum : Zinga et Intissar s’associent pour une exposition explosive à 4 mains

 

 

Quand deux artistes aux antipodes s’associent, cela donne des œuvres artistiques rebelles et “ininterprétables” pour une exposition explosive qui promet d’en jeter, d’où le nom de cette exposition à deux «Discontinuum».

Le discontinuum se forme dans des conditions extrêmes, combinant des éléments qui ont peu de chance de se rencontrer, se mélanger, fusionner. C’est dans cet état d’esprit que s’inscrit le travail de Zinga et Intissar Belaid. Ces deux fantaisistes se sont associés pour entremêler leurs approches artistiques opposées donnant naissance à une œuvre commune.

discontinuum-zinga

«C’est une autoproduction de A à Z, on voulait faire une expo différente de ce qui se passe dans les galeries à Tunis; c’est une rencontre entre deux styles principalement: le collage et la broderie», explique Zinga, artiste pluridisciplinaire et accessoirement DJ.

Nous vous proposons de découvrir le Teaser intrigant de l’exposition «Discontinuum» dans la vidéo qui suit:

Le très contemporain «ctrl x + ctrl v» informatique est repris ici par Zinga, sous sa forme ancestrale: c’est le couper/coller artisanal -nettement plus périlleux- où à chaque exécution, l’artiste est à deux doigts d’en perdre un. Mais dans Discontinuum, le processus de création est bien plus complexe: on collecte, on classe, on identifie, on isole, on provoque des rencontres, on s’approprie l’espace, on fusionne au gré des intuitions des artistes, peut-on lire sur le site de l’exposition.

Ne cherchez donc pas de fil conducteur entre les œuvres, les seuls fils que vous trouverez sont ceux d’une broderie minutieuse, tissés sur les collages, non pas pour renforcer la colle mais pour transmettre d’autres interprétations de l’image, donnant du fil à retordre à toute personne qui chercherait un sens clair et unique à l’œuvre.

Lui/ hume et hèle
Elle/ déchire et pèle
Lui/ brode et scelle
Elle/ colle et rescelle …. Ça promet…

Le vernissage de l’exposition «Discontinuum» est prévu pour vendredi 10 octobre 2014 à partir de 17h à Y-Zone : 10 rue Moussa Ibn Noussair à La Marsa (Paralelle au palais Abdellia) et se poursuit jusqu’au 10 novembre 2014.

S.B.
Lire aussi :

1ère exposition personnelle d’El Seed en Tunisie à partir du 03 octobre

Print Friendly

Plus :  Art   TopNews






  • Envoyer