Sauver Soufiane Chourabi et Nadhir Ktari

 

Le journaliste Soufiane Chourabi et le photographe Nadhir Ktari sont pris en otage depuis le 8 septembre 2014 par un groupe armé libyen. Partis en reportage en Libye, ils sont séquestrés pour la deuxième fois, la première n’ayant duré que 5 jours.

Le ministre tunisien de l’Intérieur a été rassurant et déclare qu’ils sont en bonne santé et que des démarches sont en cours pour les libérer.

sofiane-nedhir-free

Le CRLDHT (Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l’Homme en Tunisie) , tout en soulignant l’importance de ces démarches et en souhaitant la libération rapide des deux reporters, partage l’inquiétude de tous les démocrates. La situation instable, voire parfois chaotique en Libye, n’a rien de rassurant.

Il incombe à tous, syndicalistes et militants de la société civile, de se mobiliser pour sauver la vie de Soufiane et Nadhir, qui ont bravé les dangers pour exercer leur travail et nous informer sur ce qui se passe dans le territoire libyen.

CRLDH Tunisie

Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer