Tunisie:Sauvons Tayma, une fillette de 6 ans atteinte du cancer

 

Dans toutes les sociétés d’aujourd’hui, l’enfance atteinte de cancer lance un défi aux hommes : défi scientifique pour faire reculer l’action destructrice de la maladie, défi social pour que les familles aux faibles ressources ne soient pas empêchées d’accéder aux soins existants et, enfin, défi associatif pour que, autour des cas de détresse familiale, la solidarité fonctionne et que la société garde son visage humain…

En réalité, la mobilisation associative est essentielle : elle est garante de la santé et de la vitalité du tissu social, au service de la dignité de chacun

tayma-cancer-2014

L’action initiée autour du cas de la jeune Tayma s’inscrit dans une démarche qui comporte deux objectifs. Au commencement, il y a le refus de quelques personnes de céder à la fatalité et de laisser la maladie avoir le dernier mot. D’autant que Tayma a les moyens de se défendre : physiquement, elle le prouve, malgré les séquelles visibles sur son visage et sur son corps. Ses chances de guérison, jugées élevées par les médecins traitants de l’hôpital Bab Saadoun, ne suffisent pas pour lever les obstacles administratifs en vue d’une prise en charge par la caisse d’assurance maladie d’une hospitalisation – coûteuse – à l’étranger, qui est indispensable en tant que dernière étape du traitement. Sans ce traitement ultime, tout le travail engagé depuis de longs mois, tous les progrès réalisés grâce aux longues et pénibles séances de chimiothérapie n’auront servi à rien… Inacceptable !

Mais, au-delà du cas de la jeune Tayma, il y a une action à mener qui vise à venir en aide aux familles frappées par le même malheur. Tayma n’est pas le seul enfant à être atteint de cancer et dont les chances de survie ne sont pas sûres. Il y en a plusieurs autres. Et il y a beaucoup de familles qui sont dans la détresse, aussi bien en raison du manque de ressources que du manque d’informations et du manque d’accompagnement.

Le collectif organisé autour de l’action “Un soleil pour Tayma” se donne pour objectif, à plus long terme, d’être un soutien actif pour les familles des enfants cancéreux. Cet investissement, nous y croyons d’autant plus fortement que les familles atteintes par ce malheur, se révèlent ensuite des relais très engagés pour poursuivre à leur tour l’action de solidarité en faveur d’autres familles atteintes.

C’est autour de cette politique à deux objectifs complémentaires, de cette politique durable parce qu’ouverte sur des actions futures, qu’est conçue l’opération de levée de fonds, sous le parrainage de l’association Sélima – Aide aux Enfants cancéreux, et à laquelle sont associés plusieurs intervenants comme Lions club Reine Didon, Fraternité, Help Imrane…

A ce jour sont engagées des actions de sensibilisation et de collectes, dans les grandes Ecoles et les Facs. Et ce week-end du 6/7 décembre en particulier chez Carrefour et au Magasin Général de La Marsa.

Un collectif de peintres cherche d’urgence à illustrer son action de Street Art ensoleillé sur un grand mur blanc, une chanson est en cours d’enregistrement en attendant un grand concert de bienfaisance. La Tunisie se mobilise !

Pour plus d’informations, vous pouvez contacter Mme Roselyne Boutron au 53 460 470.

Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer