RIP Jacques Chancel: Hommage des célébrités françaises à ce grand journaliste

Jacques Chancel est décédé dans la nuit de lundi à mardi, à l’âge de 86 ans, une disparition qui a suscité un hommage unanime. C’est une voix historique de la radio et de la télévision publiques françaises qui a su rendre la culture populaire avec les émissions “Radioscopie” et “Le Grand Echiquier”.

Né le 2 juillet 1928 à Ayzac-Ost (Hautes-Pyrénées), d’un père artisan et compagnon du devoir, Jacques Chancel (de son vrai nom Joseph André Crampes) a été élève à l’école militaire de transmissions de Montargis avant de se porter volontaire pour la guerre d’Indochine.

jacques-chancel-rip-journaliste

Là-bas, il devient reporter pour France-Asie puis correspondant pendant trois ans pour Paris-Match.

A son retour en France en 1956, il est chroniqueur télé et radio pour Télémagazine puis à Paris-Journal devenu Paris-Jour où il deviendra directeur des services parisiens. Il se lance ensuite dans la radio et la télévision.

Pour France Inter, il produit et anime ce qui deviendra l’une des émissions les plus célèbres de l’histoire de la radio: “Radioscopie”, dont il présente plus de 6.000 numéros de 1968 à 1982 puis de 1988 à 1990. Il y reçoit la plupart des grands noms de l’époque mais aussi des anonymes. Il quittera la station en 2005.

A la télévision, il lance en 1971 “Grand Amphi” qui devient un an plus tard “Le Grand Echiquier”. Là encore, dans cette émission sur Antenne 2, il reçoit de 1972 à 1989 des personnalités du monde du spectacle, des peintres, des chercheurs…

Tout au long de sa carrière, Jacques Chancel a également occupé des postes de gestion. Il a par exemple été conseiller de Marcel Jullian pour Antenne 2 de 1975 à 1977, directeur de la rédaction de “Jours de France” en 1986, directeur général de l’antenne de FR3 de 1990 à 1992, délégué général auprès du Pdg de France 2 et France 3 de 1992 à 1994. Il était aussi administrateur du groupe Canal+ de 2003 à 2010.

Il a écrit plusieurs livres, dont notamment son Journal (en plusieurs tomes). Jacques Chancel s’est marié à deux reprises.

Hommage des célébrités françaises

Sur Twitter, le comédien François Morel, chroniqueur sur France Inter, s’est fendu d’un “Merci monsieur” alors que le parolier et scénariste Jean-Loup Dabadie s’est exclamé: “Jacques Chancel était un Monsieur”. Pour le violoniste Renaud Capuçon, c’était “une personnalité culturelle insensée qui couvre plusieurs générations”.

“Chancel avait une passion pour la musique classique. Beaucoup d’entre nous, nous lui devons cette passion qu’il a diffusée au maximum, dans le bon sens du terme”, a souligné avec émotion la soprano Patricia Petitbon sur France Info.

François Hollande a rendu hommage à un homme qui a “incarné le service public de l’audiovisuel” et dont les émissions “ont marqué des générations de Français”.

“Enfant de Bigorre, insatiable curieux et passionné, Jacques Chancel restera cet inégalable passeur de culture, une voix chère à tous”, a écrit le Premier ministre Manuel Valls.

“Il disait avoir toujours essayé d’offrir au public non ce qu’il aimait, mais ce qu’il pourrait aimer. Il y sera parvenu avec un rare bonheur”, retenait pour sa part la ministre de la Culture Fleur Pellerin dans un communiqué.

L’ex-chef de l’Etat Nicolas Sarkozy s’est joint à cet hommage unanime en saluant, sur le site du Point, la mémoire d’un homme d’une “immense culture”: “Je ne connais pas un seul sujet qui ne l’ait pas passionné”.”

L’ancien ministre de la Culture, Jack Lang (PS), a déclaré: “J’ai seulement envie de lui dire merci. Merci pour votre talent, votre élégance, votre ouverture aux autres.”

“Il rapprochait les gens et une certaine élite, ce qu’on voit aussi avec le Tour de France, a déclaré à l’AFP le directeur de cette course, Christian Prudhomme.

Avec AFP
Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer