La cinéaste Ines Ben Othman arrêtée par la police, la société civile se mobilise

 

Ines Ben Othman, une jeune réalisatrice tunisienne âgée d’une trentaine d’années, secrétaire générale du Syndicat des techniciens de l’audiovisuel, relevant de l’UGTT, a été arrêtée dans la nuit du vendredi 19 décembre vers 21 h, alors qu’elle se rendait au commissariat d’Ennasr (Ariana) pour porter plainte contre abus.

ines-ben-othmane-ceneaste-arretee-2014

Ines est aussi membre de l’association Mourakeb dont l’objectif est de dénoncer les abus de la police et militer pour un corps sécuritaire républicain. Elle s’est rendue dans ce poste de police pour justement porter plainte contre l’adjointe au chef du poste de police, qui la harcelait sur Facebook, l’insultait et portait atteinte à sa réputation.

Etant allée pour porter plainte, Ines Ben Othman s’est retrouvée sur le banc des accusés! Au poste de police on a dit que la réalisatrice a manqué de respect et a menacé un agent de l’ordre lors de l’exercice de ses fonctions et a été arrêtée pour atteinte à ce fonctionnaire. Elle a été incarcérée de suite…

Les amis et famille d’Ines Ben Othmane se mobilisent afin de soutenir la cause de la réalisatrice dont l’affaire a été masquée par le bouleversement politique qui se déroule actuellement en Tunisie. Ils appellent à manifester devant le tribunal de première instance de l’Ariana où elle passera devant le juge.

Pour suivre l’évolution de l’affaire d’Ines Ben Othmane, vous pouvez consulter l’évènement «Free Ines Ben Othmane» sur Facebook . Affaire à suivre…

S.B.
Lire aussi :

Print Friendly

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer