Attentat Charlie Hebdo : des fêtes en Algérie et au Liban

On savait les relations entre Algériens et Français pas vraiment bonnes, mais de là à se féliciter de cette tuerie de Charlie Hebdo, c’est ignoble. En effet, le portail siwel.info rapporte qu’il y a eu des scènes de liesse un peu partout en Algérie, plus précisément à Belouizdad et à Bab et Oued après la prière de vendredi 9 janvier, avec des cris de joie, «Allah akbar», «Charlie est mort», «A bat la France et les Juifs»… avaient été scandés par des fidèles.

«On était vraiment stupéfait. La plupart des personnes qui fréquentent cette mosquée ont exprimé leur joie et ont salué les deux terroristes qui ont, selon leurs dires, vengé leur prophète», rapporte le site, citant des journalistes de Tamurt qui ont récolté le témoignage.

 

Toujours selon les mêmes sources, les services de sécurités algériens ne sont pas intervenus pour mettre fin à ces scènes de joie des Algérois.

Mais les Algériens ne sont pas les seuls à se réjouir de l’attentat contre l’hebdomadaire satirique français. Au Liban aussi, et d’après le quotidien L’Orient Le Jour, «des tirs de joie dans le camp palestinien de Aïn el-Heloué, au Liban-sud, ont été entendus mercredi, en célébration de l’attaque contre… Charlie Hebdo», rapporte la chaîne LBCI.

Print Friendly

Plus :  Actu   News






  • Envoyer