Affaire du blogueur Yassine Ayari : Report du verdict au 3 mars

Le Tribunal militaire permanent de Tunis a reporté au 3 mars prochain l’annonce du verdict dans l’affaire du blogueur Yassine Ayari, poursuivi pour atteinte au prestige de l’institution et de la hiérarchie militaires.

yassine-ayaribanner

Dans une déclaration à l’agence TAP, l’avocat du blogueur, Me Chérif Jebali, s’est dit surpris par un tel report de verdict «mais confiant, car la cour a besoin de temps pour bien étudier le dossier après les plaidoiries qui ont occupé toute la journée».

L’avocat a réitéré l’attachement de la défense à la remise en liberté du prévenu Yassine Ayari ou au dessaisissement de la justice militaire au profit de la justice civile.

Le Tribunal militaire a consacré toute la matinée de mardi à l’audition des plaidoiries de la défense dans l’affaire du blogueur Yassine Ayari, condamné en première instance à un an de prison ferme pour atteinte au prestige de l’armée.

Les poursuites avaient été engagées contre le blogueur à la suite d’un statut posté sur sa page Facebook, dans lequel il s’était livré à une attaque en règle contre le ministre de la Défense d’alors, Ghazi Jribi.

Le comité de soutien au blogueur a organisé mardi matin un rassemblement devant le tribunal, dans le quartier de Bab Saadoun, pour réclamer sa remise en liberté.

Condamné par contumace le 18 novembre 2014 à une peine de trois ans de prison ferme, Yassine Ayari a été interpellé le 25 décembre à son arrivée à l’aéroport de Tunis-Carthage, en provenance de Paris.

Ayant fait opposition de sa condamnation par défaut, sa peine a été ramenée à un an de prison ferme. L’organisation Reporters sans frontières a demandé lundi que le tribunal militaire soit dessaisi de l’affaire Yassine Ayari au profit de la justice civile, « au nom du droit à un procès équitable ».

Lire aussi :

Tunisie : Le comité de défense du blogueur Yassine Ayari demande un non-lieu

 

Print Friendly

Plus :  Actu   Ness   News






  • Envoyer