L’espace culturel Mass’Art menacé de fermeture…La lutte s’impose !

La culture va mal ! Après les salles de cinéma qui ferment l’une après l’autre et les obstacles qui freinent les  lanceurs de projets culturels en Tunisie, ainsi que la difficulté d’obtenir des conventions pour les créations artistiques, c’est autour des espaces culturels qui sont menacés.

massart

L’espace culturel Mass’Art logé au cœur de Bab Laâssal à Tunis et un des endroits privés caractérisé par son effervescence continuelle et ses propositions diverses pour  intégrer les jeunes des quartiers populaires et les intéresser aux différents arts et activités culturelles va être contraint de fermer ses portes…

Le tribunal de Tunis a ordonné la fermeture de cet espace pour fin de bail déclare Salah Hammouda directeur de l’institution. Cette décision est en contradiction totale avec la loi régissant la fermeture des espaces culturels en Tunisie, de ce fait Mass’Art va faire appel pour contester ce jugement.

L’espace culturel Mass’Art a été créé 4 années auparavant. Il est composé d’une petite salle de spectacles polyvalente et organise, produit et coproduit régulièrement plusieurs créations artistiques et culturelles qui se déroulent parfois dans la rue devant l’espace animant ainsi ce quartier populaire de Tunis.

Sa fermeture est une véritable perte pour les jeunes de la localité et ses environs. D’ailleurs les habitants de Bab Laassal ont vivement contesté cette décision ainsi que plusieurs intellectuels et membre de la société civile. Car fermer un espace culturel qui contient les jeunes et les enfants est un pas vers la condamnation de la créativité et une limitation de la liberté d’expression.Une action de protestation “Non à la fermeture des espaces culturels, non à la fermeture de Mass’art” est prévue vendredi 06 mars à partir de 16h:

 

Une pétition intitulée « Mme Latifa LAKHDHAR, Ministre de la Culture de Tunisie: Sauvez l’espace culturel Mass’ART أنقذوا فضاء مسار للفنون  » a été mise en ligne pour contester cette décision et inviter la ministre de la culture à intervenir. Les internautes qui désirent supporter la cause de cet espace sont invités à la signer.

« Chaque expression artistique lutte pour résister contre la culture de l’obscurité et de la mort… L’idée c’est que chaque quartier puisse avoir son propre Mass’Art, condamner et fermer Mass’Art c’est réprimer l’idée d’avoir des espaces culturels dans les quartiers tunisiens ». a méditer !

S.B.

Print Friendly

Plus :  A la une   Actu   Kult






  • Envoyer