Sondages : 52,6% des Tunisiens font confiance au Parlement

52,6% des Tunisiens accordent leur confiance à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) alors que 62,5% d’entre eux estiment que le démarrage des travaux du Parlement était à certains égards faible.

tunisie-sondage-atjp-arp

C’est ce qui ressort d’un sondage d’opinion effectué par téléphone du 2 décembre 2014 au 11 mars 2015 par l’Association tunisienne des journalistes parlementaires sur un échantillon aléatoire composé de 1000 citoyens.

L’objectif est de s’informer de leur point de vue sur les travaux de l’ARP. Il en ressort également que Mongi Rahoui (Front populaire) bénéficie de la plus grande confiance des interviewés, suivi de Samia Abbou (Courant démocratique), Ahmed Seddik (FP), Abdelfattah Mourou (Ennahdha) et Khamais Ksila (Nidaa Tounes).

En revanche, dans le classent du top 5 des députés qui bénéficient de moins de confiance, figurent en tête de liste Sahbi Atig (Ennahdha) suivi de Khmais Ksila, Abdelfatth Morou, Ali larayedh (Ennahdha) et enfin Iyad Dahmani (Al- Joumhouri).

Les questions étaient ouvertes, ce qui explique le choix dans ce sondage d’opinion de Mourou et Ksila dans les deux classements. Par ailleurs, le sondage fait ressortir que 78% des personnes sondées suivent périodiquement les travaux de l’Assemblée alors que 21,2 d’entre eux se disent non concernées.

La plupart des interviewés jugent “moyenne” la couverture médiatique des travaux de l’ARP (50,9%) alors que 19,4% des Tunisiens qualifient de “faible” cette couverture. 58,2% des personnes interviewées estiment que le président de l’ARP, Mohamed Ennaceur, est le meilleur dans la direction des séances contre 37,9% en faveur de Abdelfatth Morou.

S’agissant des projets de loi prioritaires, le projet de loi antiterroriste a été classé en tête de liste avec 73,8% suivi du projet de loi portant création du Conseil supérieur de la magistrature puis le projet de loi portant création de la Cour constitutionnelle et enfin le projet de loi relatif à la protection des sécuritaires.

Lire aussi :

Tunisie- Sondage: 42% des Tunisiens ne savent pas pour qui voter

Print Friendly

Plus :  Actu   Ness   TopNews






  • Envoyer