Le film tunisien “Souliers de l’Aid” d’Anis Lassoued contourne les festivals de Sharjah et Paris

Le jeune réalisateur tunisien Anis Lassoued continue de sillonner les festivals internationaux avec son film de fiction “Souliers de l’Aid” (Sabbat El Aid) qui sera à l’affiche du festival international du film pour enfants à Sharjah aux Emirats Arabes Unis, et du festival du film arabe de Fameck à Paris, prévus au mois d’octobre 2015.

sabbat-el-aid-2015-01

Le film sera en compétition officielle de la troisième édition du festival international du film pour enfants à Sharjah, prévu du 18 au 23 octobre 2015, et qui accueillera 175 films de 20 pays sélectionnés parmi 286 dossiers de candidatures, a fait savoir le cinéaste dans une déclaration à l’agence TAP.

“Souliers de l’Aid” débarquera à Paris (France) pour la 26ème édition du festival du film arabe de Fameck prévu du 07 au 19 octobre prochain et à la Fondation de la Maison de la Tunisie pour une projection spéciale avec deux de ses films “Moisson magique” et “Fille-Garçon”.

“Souliers de l’Aid” produit par Néjib Ayed et interprété par Farhat Jedidi, dans le rôle du père, Chama Ben Chaabane, dans le rôle de la mère, Nader Telili, dans le rôle du fils connu dans le film sous le nom de Fallous et Larbi Khemiri.

Le cinéaste a ajouté qu’il sera présent au festival international du film pour enfants à Sharjah, en compagnie du petit garçon Nader Tlili et Chama Ben Chaabane qui participera, en marge du festival, à une conférence sur “Le droit de d’enfant à l’image”.

Le film relate la grande déception de Nader dont les parents n’ont pu lui offrir les chaussures qu’il a repérées pour l’Aid.

Constituant une fenêtre sur les petits rêves brisés par la pauvreté, l’histoire du film traduit un noble aspect humanitaire mis en valeur par le cinéaste dans une mise en scène obéissant aux normes artistiques du cinéma international.

Depuis sa sortie en 2012, ce moyen-métrage de 26 minutes a pu décrocher une trentaine de prix lors de sa participation à près de 200 festivals cinématographiques à travers le monde.

Le succès de ce film réalisé en dialecte tunisien lui a valu d’enchaîner les doublages pour l’Arabe Littéraire, l’Anglais, le Français, l’Italien, l’Espagnol, le Chinois, l’Allemand ainsi que dans cinq dialectes Indiens.

Malgré son succès à l’étranger et sa diffusion dans des chaînes arabes et étrangères, “Souliers de l’Aid” n’a malheureusement pas connu le succès escompté au près du public tunisien, regrette le cinéaste citant, à cet égard, le manque d’un véritable circuit de distribution dans le secteur du cinéma local.

Lire aussi :

“Sabbat el Aid”, le court métrage d’Anis Lassoued, rafle des prix partout dans le monde

Print Friendly

Plus :  Actu   Cinema   Kult   TopNews






  • Envoyer