Les Tunisiens et Internet : Le comportement des connectés change durant le couvre-feu (analyse)

Les Tunisiens ont beau être confinés chez eux durant la période du couvre-feu, le téléphone qui ne les quitte pas de la journée demeure toujours leur outil convoité pour veiller. Le couvre-feu tunisien, imposé en 2016 à partir de 20h une première fois du 22 janvier au 3 février, puis allégé pour débuter à partir de 22h, puis minuit, révèle une différence dans la manière de se connecter par rapport aux jours sans.

téléphone-accro

La part des accès mobiles à partir de la Tunisie a fait un bond de 24% à la fin de cette période du couvre-feu, pour une progression de 6% de l’audience globale.

43% de l’audience à partir de la Tunisie ont été effectués à partir d’un Smartphone au cours de la période du couvre-feu, contre 38% au cours de la période précédente (du 8 au 21 janvier 2016) (Parts des accès mobiles à partir de la Tunisie en 2015, 27% (moyenne annuelle), 20% moyenne du mois de janvier 2015 et 39% en janvier 2016).

Cette augmentation a été faite aux dépens de la part des ordinateurs portables et fixes; alors que la part des accès à partir des tablettes est restée relativement stable à 6,5%.

Les pics des accès au cours des soirées du couvre-feu se sont particulièrement concentrés entre 20H et 22H, alors que pendant la journée les pics s’étaient un peu plus concentrés entre 11H et 13H.

Les centres d’intérêts ayant le plus progressé au cours de cette période de couvre-feu, ce sont les NEWS, la POLITIQUE, les SPORTS, le CINEMA et un peu moins la TV.

La rédaction a analysé le comportement des lecteurs/visiteurs au cours de cette période du couvre-feu (22 janvier au 3 février 2016) sur des sites d’informations en ligne (en utilisant l’échantillon qui a servi à établir le 1er baromètre des médias en ligne) en comparaison avec la même période précédente, du 8 au 21 janvier 2016.

Tekiano avec WMC

Lire aussi:

Print Friendly

Plus :  Net   Tek   TopNews






  • Envoyer