Cannes 2016 : Palmarès de la 69ème édition

Le rideau est tombé sur la 69ème édition du festival de cinéma de Cannes dimanche 22 Mai 2016. Et c’est le réalisateur Ken Loach qui a raflé la palme d’or du meilleur long métrage de Cannes 2016 pour son film « Moi, Daniel Blake ». Le cinéaste britannique a remporté ce même prix à Cannes 2006, dix ans auparavant pour son film « Le vent se lève ».

Festival-de-Cannes-2016-AFP

Le film “Moi, Daniel Blake” du réalisateur Ken Loach, âgé de 80 ans, suit le parcours kafkaïen d’un chômeur de 59 ans contraint de demander l’aide sociale. L’australien George Miller, président du jury de Cannes 2016, a déclaré lors d’une conférence de presse que “Le film était absolument excellent. Les films résonnent dans votre âme, votre coeur, peu importe l’endroit où vous êtes”…

Le long métrage sera probablement projeté bientôt en Tunisie lors de la 50ème édition des JCC, Journées cinématographiques de Carthage prévues pour novembre 2016. En attendant, découvrez quelques extraits de ce film:

Voici le palmarès de Cannes 2016 :

–          Palme d’or « Moi, Daniel Blake » du Britannique Ken Loach

–          Grand Prix du Jury « Juste la fin du monde »  du Canadien Xavier Dolan

–          Prix de la mise en scène ex aequo au Français Olivier Assayas pour  « Personal Shopper » et au Roumain Cristian Mungiu pour «  Baccalauréat ».

–          Prix du scénario à l’Iranien Asghar Farhadi pour « Le Client (Forushande) »

–          Palme d’Or d’honneur à Jean-Pierre Léaud

–          Prix d’interprétation féminine à Jaclyn Jose, pour son rôle dans « Ma’Rosa » du Philippin Brillante Mendoza

–          Prix d’interprétation masculine à Shahab Hosseini, pour son rôle dans « Le Client (Forushande) » de l’Iranien Asghar Farhadi

–          Prix du jury à « American Honey » de la Britannique Andrea Arnold

–          Caméra d’or à « Divines » premier long-métrage de la Franco-Marocaine Houda Benyamina (Quinzaine des réalisateurs)

–          Palme d’or du court-métrage à Timecode, de l’Espagnol Juanjo Gimenez

–          Mention spéciale du jury pour « La Jeune Fille qui dansait avec le diable » du Brésilien Joao Paulo Miranda Maria

S.B.

Lire aussi :

Cannes 2016 : Le pavillon tunisien apporte-t-il quelque chose ? La campagne Tounsi Fi Cannes dénonce

 

Print Friendly

Plus :  Cinema   Kult   TopNews






  • Envoyer