Tunisie : Ouverture de la première résidence pour personnes âgées et malades d’Alzheimer

Suite à la fermeture de nombreuses unités hôtelières en Tunisie, la société Carthagea, soutenue par le Gouvernement Tunisien, les  ministères de la Santé, du Tourisme, de l’emploi… ; s’est donnée la mission de reconvertir ces unités hôtelières en résidence pour personnes âgées dépendantes et malades d’Alzheimer en Tunisie, type EHPAD français “Etablissement pour Hébergement de Personnes Agées Dépendantes”.

Un projet qui touche la santé, le tourisme et l’emploi

L’ouverture de la première résidence se fera au mois d’octobre prochain, et ce, suite à l’accord du gouvernement et l’ensemble des aménagements et transformations nécessaires au lancement d’un tel projet.

carthagera

Ce dernier verra le jour  à Hammamet  au sein de l’hôtel Saphir Palace & SPA, en front de mer, entre les remparts de la médina et la plage de sable fin de la station, sur un terrain de plus de 2,5 hectares….offrant un cadre agréable pour l’accueil de 240 patients français.

Afin d’utiliser des structures existantes et ainsi proposer des emplois à temps plein tout en offrant des perspectives d’avenir au personnel recruté, Carthagea développe un projet novateur aux avantages incontestables pour la France comme pour la Tunisie.

Pour la Tunisie, ce grand projet touchera directement au moins trois secteurs économiques à la fois, à savoir ; la santé, le tourisme et l’emploi et indirectement d’autres secteurs permettant aussi le développement économique de la Tunisie, tel que la formation professionnelle et le transport.

Ce premier établissement pilote, permettra la création de plusieurs centaines d’emplois tous formés pour répondre aux besoins des patients.

10 000 patients tunisiens répartis sur 40 établissements

C’est dans l’optique de doter la Tunisie d’un cadre réglementaire et de normes régissant ce genre de projet, que Carthagea a souhaité développer ce projet. Notons que la mise en place de cette réglementation et de ces normes spécifiques permettra d’éviter que des hôteliers ou affairistes s’improvisent gérant d’EHPAD dans le seul but de faire de l’argent.

En effet, la société projette de faire venir près de 10 000 patients en Tunisie répartis sur 40 établissements de 250 chambres.

400 emplois directs en personnel

Chaque unité va permettre la création de 400 emplois directs parmi lesquels : personnel hôtelier, personnel médical, auxiliaires de vie, au total ce sont 16.000 emplois directs et pérennes à forte valeur ajoutée qui seront créés en Tunisie ce qui va générer des rentrées en devises de l’ordre de 300 millions d’euros par an.

Tekiano avec communiqué

Print Friendly

Plus :  Actu   Ness   News






  • Envoyer