JCC 2016 : Les grandes lignes du festival cinématographique tunisien qui célèbre son 50ème anniversaire

Les journées cinématographiques de Carthage ont été fondées par le cinéaste Tahar chariâa en 1966, de ce fait les JCC célèbrent cette année leur 50ème anniversaire. Cela s’accompagne par plusieurs nouveautés souligne Brahim Letaif le directeur de la 27ème édition prévue du 28 octobre au 05 novembre 2016.

jcc-2016-affiche

Le film Fleur D’Alep inaugurera les JCC 2016

Le long métrage tunisien”Fleur d’Alef” de Ridha Béhi réalisé en 2015 avec en tête d’affiche l’actrice tunisienne Hend Sabri et l’acteur Hichem Rostom sera projeté dans le cadre de la cérémonie d’ouverture prévue pour le 28 octobre 2016.

Ce film marque le retour de l’actrice Hend Sabri au cinéma tunisien après une longue absence et traite d’un sujet plus que jamais d’actualité; le départ des jeunes pour effectuer le Djihad en Syrie et le périple d’une mère qui risque sa vie pour sauver son fils..

fleur-d'alep-2

Rétrospective des films primés aux JCC le 29 octobre

Le 29 octobre sera une journée spéciale puisque la diffusion des films en compétition sera interrompue dans les cinémas tunisiens cédant la place à une rétrospective des films primés lors des précédentes éditions des JCC.

Le 50ème anniversaire du plus ancien des festivals arabes et africains sera célébré en grandes pompes avec plusieurs conférences et festivités mais aussi la projection du Tanit d’or 2015, le film “L’orchestre des aveugles” du marocain Mohamed Mouftakir dans 14 villes de Tunisie.

Moroccan director Mohamed Mouftakir delivers a speech after receiving the Golden Tanit award for his film "L'orchestre des aveugles" during the closing ceremony of the 26th Carthage Film Festival on November 28, 2015 in the Tunisian capital Tunis. AFP PHOTO / FETHI BELAID / AFP / FETHI BELAID

Moroccan director Mohamed Mouftakir delivers a speech after receiving the Golden Tanit award for his film “L’orchestre des aveugles” during the closing ceremony of the 26th Carthage Film Festival on November 28, 2015 in the Tunisian capital Tunis. AFP PHOTO / FETHI BELAID / AFP / FETHI BELAID

Par ailleurs, des projections de films sont programmées dans six institutions pénitentiaires et certaines écoles de formation sécuritaire et militaire et un projet pour installer une salle de cinéma ouverte qui diffusera les grands classiques du 7ème Art à l’avenue Habib Bourguiba de Tunis est envisagé.

Films en lice et jury de la 27ème édition des JCC

Dix-huit films seront en lice pour la compétition des longs-métrages et autant dans la compétition des courts-métrages, avec une sélection de trois films tunisiens pour chacune des deux compétitions.

Le Mauritanien Abderrahmane Sissako et la Burkinabée Maïmouna N’Diaye présideront, respectivement, le jury de la compétition des longs-métrages et celle des courts-métrages.

Maïmouna N’Diaye, détentrice du prix de la meilleure actrice aux JCC 2015, sera également à la tête de la compétition des films émergents, une section qui se poursuivra à la demande des étudiants des instituts supérieurs de cinéma. Trois films tunisiens et d’autres de 36 pays hôtes des JCC participeront à cette compétition qui sera ouverte aux réalisateurs émergents.

Hommage à de grandes figures du cinéma

Les JCC 2016 rendront hommage à plusieurs cinéastes africains célèbres qui nous ont quitté. C’est ainsi que l’Egyptien Youssef Chahine sera à l’honneur ainsi que le sénégalais Djibril Diop Mambety et l’Iranien Abbas Kiarostami qui s’est éteint en juillet 2016.

Par ailleurs la confédération africaine de la critique cinématographique lancera cette année un nouveau prix des critiques hommage à la journaliste tunisienne décédée et ex-directrice de la SNJT Néjiba Hamrouni.

Vers plus d’autonomie des JCC

Les Journées Cinématographiques de Carthage (JCC) se dirigent vers plus d’autonomie vis-à-vis du ministère de la Culture et de la Sauvegarde du Patrimoine a déclaré Brahim Letaief, directeur des JCC 2016. “Le ministère conservera son rôle de partenaire effectif aux côtés de la société civile.”

“L’autonomie du festival sera annoncée lors de l’ouverture de la 27e édition des JCC”, a souligné Letaief. Une convention de partenariat avec le SNJT, syndicat national des journalistes tunisiens a été signé pour marquer notamment cet envol.

Une affiche avec les grands du cinéma africain

L’affiche officielle de la 27ème session des Journées Cinématographiques de Carthage a été dévoilée pour la 1ère fois dans le cadre du festival de Cannes 2016 et rend hommage aux réalisateurs qui ont été primés et récompensés par des Tanits d’or au cours des éditions précédentes.

C’est ainsi qu’on retrouve regroupés dans une même affiche des grosses figures du cinéma à l’instar de Ousmane Sembène, Youssef Chahine, Taoufik Salah, Sarah Maldoror, Mohamed Hondo, Borhane Alaouié, Naceur Ktari, Merzak Allouache, Abdellatif Ben Ammar, Souleymane Cissé, Mohamed Malas, Nouri Bouzid, Michel Khleifi, Férid Boughdir, Moufida Tlatli, Bourlem Guerdjou, Imunga Ivanga, Mansour Sora Wade, Mohamed Asli, Hailé Gerima, Ahmad Abdallah, Moussa Touré, Hanu Abu-Assad, Mohamed Mouftakir.

Cette affiche a été conçue par Kadar Nefla du Monde De Kadar, et sera déclinée sur toutes les publications officielles des JCC.

S.B.

Lire aussi :

Le film « Fleur d’Alep » avec Hend Sabry et Hicham Rostom bientôt dans les salles (Synopsis & B.A.)

JCC 2016 : Jeunes cinéastes, postulez avant le 01 septembre pour participer à l’atelier Takmil

Print Friendly

Plus :  A la une   Cinema   Kult






  • Envoyer