La Tunisie abrite la table ronde sur le rôle de l’énergie nucléaire dans le développement durable

L’Agence Arabe de l’Energie Atomique de Tunis (AAEA) a organisé récemment à Tunis, une table ronde réunissant un groupe d’experts en énergie de la Tunisie, du Maroc et de la  Russie dans le but de fournir et de discuter des technologies du secteur de l’énergie atomique, ainsi que des perspectives de futures coopérations entre ces parties.

Cet événement, qui a  eu  lieu peu avant le sommet de l’ONU sur le climat au Maroc en novembre, a été marqué par la présence de Abdelmajid Mahjoub, Directeur de l’AAEA, Mokhtar Hamdi, Directeur général du Centre national des sciences et des technologies nucléaires, Hamid Marah, Directeur des études et de la recherche scientifique au  Centre national de l’énergie, des sciences et des techniques nucléaires au Maroc, Sergei Baranovsky, Président de la Croix-Verte et le vice-président russe du Conseil public de Rosatom , ainsi que des représentants de la Société Tunisienne de l’Electricité et de Gaz (STEG) et des médias tunisiens et algériens.

nucleraire

A cette occasion, Dr Mahjoub a déclaré: «Au cours de cette rencontre, on a essayé de démontrer et de discuter des applications nucléaires en général et des usages sûrs de l’atome dans le contexte du développement durable de la Tunisie et de la région».

Les technologies nucléaires et ses utilisations dans la production d’électricité et, en particulier pour le dessalement de l’eau de mer, ont étés présentées et discutées lors de cet événement.

Durant cette table ronde, l’expérience marocaine et le programme nucléaire  tunisien ont étés ouvertement discutés et ce avec l’insistance des experts  sur l’importance d’un débat public et ouvert et la recherche de l’adhésion du public à  ces technologies et la nécessité de lutter contre les préjugés  à son égard.

De son côté, Pr  Baranovsky a expliqué : «Le débat sur la sécurité nucléaire est très important, surtout en ce qui concerne la création de sources d’énergie, la production d’énergie et d’autres méthodes d’application des technologies nucléaires».

Il a ajouté : « A n’importe quel stade de développement, la coopération avec la société civile doivent être de mise et le public doit être inclus dans le processus de prise de décision. L’énergie nucléaire est l’une des plus importantes sources d’énergie propre et la société doit être convaincue de ses avantages. En Russie, nous avançons sur cette voie avec beaucoup de prudence, tout en informant le public au fur et à mesure de la mise en œuvre des projets nucléaires et son fonctionnement à l’aide de centres d’informations ».

Lors de son intervention, Dr Hamid Marah a souligné l’importance de l’adhésion  de l’opinion publique au recours  des technologies atomiques ainsi que la mise sur pied  du programme atomique au Maroc. Il a noté que l’acceptation du public est une condition essentielle pour le développement du programme nucléaire en conformité avec les aspects politiques, la protection de l’environnement, la stratégie à long terme pour le développement du secteur et de la sécurité de l’industrie nucléaire.

L’un des principaux avantages de l’atome, que les participants ont noté, est la convivialité et la sécurité environnementale, choses qui devraient renforcer la confiance en l’utilisation des technologies atomiques pour un développement durable.

Dr Mahjoub a souligné le fait « Les technologies nucléaires ont beaucoup progressé au niveau écologique en renforçant leurs capacités à réduire les émissions de gaz » et rappelé qu’au cours  de la dernière COP à Paris, un appel à s’orienter vers l’énergie nucléaire a été lancé afin de réduire le réchauffement climatique ».

Dans cet ordre d’idées, Sergei Baranovsky a noté que le problème aujourd’hui du réchauffement de la planète et le changement climatique est particulièrement aigu, c’est pour cette raison qu’il appelle à l’utilisation de l’énergie nucléaire, une des sources les plus importantes de l’énergie électrique respectueuse de l’environnement.  « Nous avons discuté avec tout le monde, et dans tous les pays, dont la Tunisie, l’Algérie et le Maroc. Nous sommes ouverts aux débats, et prêts à partager notre expérience et notre expertise. Néanmoins il est très important que tout soit transparent et à la disposition du public, il est nécessaire que les médias soient présents pour informer davantage la population sur l’utilisation des technologies atomiques», a-t-il ajouté.

Au cours de la discussion, l’accent a été mis sur une coopération étroite de la Fédération de Russie avec les pays de la région dans le domaine des utilisations pacifiques de l’énergie atomique favorisera l’introduction des technologies modernes et le développement durable dans la région.

Cet événement a montré la concordance de vues des experts dans le domaine de l’énergie nucléaire ainsi que les mesures adéquates qui doivent êtres mises en œuvre dans l’introduction rapide des technologies nucléaires de pointe dans la région. Les experts ont souligné que ces technologies sont essentielles pour le développement économique et social durable des Etats d’Afrique du Nord.

Communiqué

Print Friendly

Plus :  Actu   News   Tek






Une réflexion au sujet de « La Tunisie abrite la table ronde sur le rôle de l’énergie nucléaire dans le développement durable »

  • Envoyer