Projection du documentaire d’Yves Pétriat: ” Tunisie, entre rencontres et traditions ” à Paris, pour inciter les français à visiter notre pays

Le film documentaire ” Tunisie, entre rencontres et traditions “, réalisé par Yves Pétriat a été projeté, lundi en fin de journée au théâtre Claude Debussy à Maison Alfort (département du Val de Marne) pour inciter le public en France à voyager en Tunisie, un pays riche et authentique.

film-tunisie-entre-rencontres-traditions
Projeté dans le cadre du programme ” Cap Monde ” qui, mensuellement, fait découvrir une destination en présence du réalisateur, le film documentaire ” Tunisie, entre rencontres et traditions ” a fait promener le public dans différentes villes tunisiennes.

Du Nord au Sud, en traversant le Centre-Est, Yves Pétriat a retracé le quotidien des Tunisiens pour mettre en valeur la richesse de leur patrimoine, leur artisanat ainsi que leur attachement aux traditions, à leurs racines.

” Le scénario du documentaire est basé sur quatre mots : le patrimoine, l’artisanat, les traditions et l’authenticité “, souligne Yves Pétriat en introduisant son film. De 2009 jusqu’à 2013, Pétriat a voyagé en Tunisie pour mettre en valeur sa capitale et la Médina de Tunis, avec tout ce qu’elle regorge de richesses et du savoir-faire artisanal.

Son voyage l’a conduit dans une deuxième phase à la ville de Akouda, dans le Sahel, pour embarquer par la suite à Mahdia, où il a mis en valeur l’attachement des Mahdois aux différentes activités notamment, la pêche et la broderie.

Le périple d’Yves Pétriat ne s’est pas arrêté à ce stade. Il est allé au fin fond de la Tunisie pour faire visiter au public les villes de Chebika, Mides, Douz, Ghlissia en mettant en valeur l’activité culturelle dans cette région, le commerce, les traditions, les rituels de la cérémonie du mariage dans le sud et surtout l’attachement des nomades à leur style de vie. Un hommage a été rendu à la femme tunisienne laborieuse, qui tente malgré tout de préserver des activités traditionnelles.

Le réalisateur ne cache pas sa fascination par la Tunisie, en lançant un appel direct au public présent pour se rendre en Tunisie, qui ” vit aujourd’hui de manière démocratique et subit la crise économique “, selon ses propos.

Yves Pétriat a déclaré à l’agence Tap que le tournage a duré trois ans et demi, avant et après la révolution, au fil de ses rencontres avec les Tunisiens, en insistant surtout sur le patrimoine, la tradition et l’authenticité.

Gilles Machto, directeur du Théâtre Claude Besussy a, de son côté déclaré que le choix de la Tunisie a pour objectif non seulement de faire découvrir cette destination au public mais aussi de montrer une autre facette du pays.

Voici le documentaire :

Print Friendly

Plus :  Actu   Kult   TopNews






  • Envoyer