La nouvelle pièce de Hichem Rostom « Disparition » à partir du 16 décembre à L’IFT

La nouvelle pièce de théâtre de l’artiste Hichem Rostom intitulée « Disparition » sera jouée  à partir du 16 décembre 2016 dans les locaux de l’Institut français de Tunisie. Elle sera proposée pour un cycle du 16 au 18 décembre 2016.

Disparition est une production de Bedaa Productions avec l’appui du ministère de la culture. Mise en scène par Hichem Rostom et écrite par Nacer Khemir, elle réunit sur scène les acteurs Hichem Rostom, Sana Rostom, Lamine Belkhodja, Hichem Chebli et Bilel Béji.

Cette création est le fruit d’une longue réflexion sur la vérité, la foi et la raison. « La vérité est un grand miroir tombé du ciel, qui s’est brisé en mille morceaux, chacun possède un tout petit morceau et croit détenir toute la vérité ». (Jalal El Dine Rumi)

Disparition est basée sur une thématique qui agite aujourd’hui la société tunisienne et l’ensemble du monde musulman. Le Spectacle est en langue française. La version arabe sera présentée au public a partir du 15 janvier 2017.

Synopsis de la pièce Disparition :

Un huis-clos dans une demeure modeste, espace restreint qui vacille entre ombre et lumière, où un officier de la police politique joue au chat et à la souris avec une mère qui cache dans sa cave ses deux fils recherchés.

Issus d’une même mère mais ayant deux visions radicalement différentes, les deux frères cachés ont décidé de suivre des chemins opposés dont l’issue est problématique dans une société qui traque chacune des deux positions politiques. Bachir, 30 ans, ancien étudiant en histoire et militant marxiste et Mahdi, 20 ans, tombé dans l’extrémisme religieux ; tous les deux sont convaincus de leur choix et sont persuadés de lutter contre la dictature.

Une lutte douloureuse qui se fait entre ombre et lumière, entre désespoir et courage, entre haine et passion, entre choix et dilemme.

Et pendant que le fossé se creuse petit à petit entre les deux frères, la mère symbolisant la Tunisie, est déchirée mais plus que jamais déterminée à protéger ses fils à tout prix, face à un policier machiavélique guettant le moindre faux pas de sa part.

Lequel des personnages est dans le vrai ? Lequel est dans le faux ? Lequel faut-il comprendre ? Ou plutôt blâmer ? Et si, à travers cette pièce on réalise qu’on a tous quelque part une partie de vérité en soi ?

Tekiano

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Event   Kult   TopNews






  • Envoyer