JCC 2017 : Nejib Ayed désigné officiellement directeur des JCC des 2 prochaines éditions, qui est-il?

Pressenti comme successeur de Ibrahim Letaif à la tête des journées cinématographiques de Carthage, le producteur tunisien Nejib Ayed a été officiellement nommé directeur des JCC pour les 28ème et 29ème éditions d’après un communiqué du ministère des affaires culturelles tunisien.

Nejib Ayed aura ainsi la lourde tâche de gérer le plus prestigieux festival de cinéma de Tunisie durant deux années successives, les JCC 2017 et JCC 2018.

Biographie du nouveau directeur des JCC: 

Néjib Ayed, né en 1953 à Ksar Helal, maîtrisard en lettres françaises il fut jeune, le secrétaire général puis le président de la Fédération Tunisienne des Ciné-Clubs (FTCC) jusqu’à 1979. De 1975 à 1977, il assure la critique cinématographique au journal «Le Temps». En parallèle, de 1977 à 1979, il suit une formation en développement culturel à l’Institut de formation des animateurs culturels sous l’égide de l’UNESCO. Et jusqu’à 1980, il assurera à la fois la rubrique Culture à l’Hebdomadaire Réalités et l’animateur des Festivals internationaux de Carthage, Hammamet et Tabarka.
L’entrée de plain-pied dans le cinéma commence en cette année 1980 où il se voit confier la direction de la SATPEC en tant que chargé des productions puis de la promotion internationale des films tunisiens dont il contribuera lui-même à la production.

Pendant une bonne dizaine d’années, il produira un bon nombre de films et de courts-métrages pour maints réalisateurs. Il créé en 1999 sa propre entreprise qu’il baptisera «Rives Productions». Il est Secrétaire Général de la Chambre Syndicale des Producteurs de Films.

Filmographie de Nejib Ayed: 

Nejib Ayed est producteur exécutif de plusieurs films, court et de long métrages tunisiens et étrangers dont les derniers en date “Il Hay Irrawah” ou “War Reporter” (2013) de Mohamed Amine Boukhris , “le Royaume des Fourmis” de Chawki El Mejri (2012) et ” Sabbat El Aïd” de Anis Lassoued (2012).  5 feuilletons TV de 15 heures chacun dont  “Flashback” et “Naouret Lahwé”.

Parmi ses autres productions, “Une Odyssée”, de Brahim Babaï (LM) (2003), Les Anges de Satan, d’Ahmed Boulane, (LM) Tuniso – Marocain, L’Ultime aveu, de Tarak Chortani, (CM), Le Lit, de Hammadi Arafa, (CM) (2005)  Boutellisse, de Nassreddine Shili, (CM) (2008).

 

Tekiano

Lire aussi :

JCC 2017: Nejib Ayed, nouveau directeur des journées cinématographiques de Carthage?

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Kult   TopNews






  • Envoyer