Tunisie : Gagnez 100 000 dinars grâce au jeu mobile de géolocalisation Chakaponks

A l’occasion d’un point de presse qui s’est déroulé le 09 août à Tunis, la société de gaming «KENBIL» a lancé le premier jeu de géolocalisation pour smartphones 100% tunisien. Baptisé «Chakaponks», ce jeu vidéo qui tire son inspiration du célèbre titre éponyme «Pokemon Go» consiste à collectionner divers personnages politiques et même se les échanger entre amis à la façon des cartes de joueurs de football Panini des années 90.

«Concevoir un jeu tunisien qui soit au niveau de ce qui se fait à l’échelle internationale»

Cette application mobile gratuite, disponible sur Android et très prochainement sur iOS, consiste à faire déplacer le joueur pour interviewer des hommes politiques, les CHAKAPONKS. Pour pouvoir les interviewer, il faudra leur lancer au préalable, des micros obtenus à la suite de l’envoi de SMS au numéro 85456.

«Les jeux vidéo sur mobiles représentent l’avenir. Malheureusement, en Tunisie, nous ne possédons pas des lois qui encadrent à juste titre ce segment pourtant très prometteur pour l’économie. Nous avons donc décidé de booster ce secteur en misant essentiellement sur les compétences tunisiennes qui sont légions en la matière » a déclaré à cette occasion Nabil Karoui, DG de la société «KENBIL» et de Nessma TV. « Les CHAKAPONKS, noms des personnages du jeu. Notre défi a été de concevoir un jeu tunisien qui soit au niveau de ce qui se fait à l’échelle internationale avec l’espoir de devenir compétitif et d’exporter ce concept à travers le monde»  a ajouté Mr Karoui, avant de conclure : «Ce jeu, basé sur la géolocalisation, initie les jeunes à la politique de manière ludique tout en leur permettant de gagner des sommes d’argent assez considérables ».

En effet, le jeu Les CHAKAPONKS sera lancé en deux phases. Au cours de la première phase, dix personnages seront déployés sur l’ensemble du territoire Tunisien et le premier à les avoir tous interviewés remportera une cagnotte de dix mille dinars (10.000 dinars).

Lors de la deuxième phase, le jeu sera développé avec plus de fonctionnalités et d’options, et cinquante personnages à interviewer mais surtout une cagnotte à gagner de cent mille dinars (100.000).

En quoi ce jeu est différent?

Conçu en partenariat avec  stellar VFX, Opkode Labs et Digitalmania, les Chakaponks ce jeu est un mix entre le réel et le virtuel. Les joueurs gagneront non pas de la monnaie virtuelle mais de la monnaie réelle, en dinars. Un nouveau business-modèle qui mélange jeu vidéo et univers politique avec la possibilité de gagner au final, une véritable somme d’argent. Reste à savoir si l’évolution du jeu à la longue, séduira les jeunes tunisiens, vu l’aspect éphémère du jeu «Pokemon Go» qui a finit par disparaître, aussi vite qu’il est apparu…

S.B.N

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Games   Tek   TopNews






  • Envoyer