Tunisie : Portes ouvertes et cybercriminalité

L’un des tous premiers clubs de sécurité informatique de Tunisie organise une journée porte ouverte à l’INSAT. Et pour cause : la sécurité informatique est l’un des sujets chaud du moment.


La sécurité informatique est l’un des sujets chaud du moment. A une époque où on parle de plus en plus du piratage informatique. Les indicateurs internationaux sont au rouge : on assiste à la recrudescence de la cybercriminalité. La vulgarisation des moyens utilisés par les cybers pirates est le meilleur moyen pour faire connaitre au public la démarche à suivre pour éviter de tomber dans leurs pièges.

C’est dans cette perspective que SecuriNets, le club de la sécurité informatique de l’INSAT (Institut National des Sciences Appliquées et de Technologie), s’apprête à lancer sa 3ème édition de la journée portes ouvertes SecuriDay 2009 à l’INSAT de Tunis, mercredi 29 Avril.

Placée sous le signe de la sécurité informatique, Securidays est une journée où des ingénieurs informaticiens et des hauts responsables dans le domaine de sécurité des réseaux informatiques viennent parler des différents aspects de la cybercriminalité.

La première partie de la journée abordera plusieurs thèmes comme les différents types de malwares (vers, virus, trojans, bots, etc.), les guerres cybernétiques, les architectures dédiées à la détection des malwares et des BotNets, la guerre contre les armées de Bots et enfin la sécurisation des solutions de vitalisation. L’après midi sera consacrée aux ateliers de travail, plus un concours QCM (Questions à Choix Multiples) et une tombola.

L’ouverture de cette journée porte ouverte sera assurée par M. Samir Ben Ahmed Directeur de l’INSAT ainsi que par M. Belhassen Zouari, Président Directeur Général de l’Agence Nationale de Sécurité Informatique (ANSI).

Fondé en 2004, par Ahmed Amine BEN SOUAYAH, Nihel BEN YOUSSEF et Elyès GHANMI, SecuriNets est l’un des tous premiers clubs de sécurité informatique de Tunisie. Il comptait au départ une trentaine d’adhérents dont la plupart étaient des étudiants de l’INSAT. Depuis, le groupe a rencontré un grand succès et rassemble aujourd’hui une centaine de membres actifs de plusieurs universités tunisiennes.

SecuriNets vise en premier à familiariser les étudiants avec la notion de sécurité informatique, par des ateliers de travail, le développement, l’installation et configuration d’outils de sécurisations voire même la simulation de scénarios d’attaques. Autant de volets pour comprendre les méthodes utilisées par les hackers.

W.N

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Net






  • Envoyer