Tunis 2050, victime du Net ?

La série qui cartonne sur le Net ferait-elle un flop à la télévision ? Le buzz virtuel implique-t-il nécessairement le succès dans le monde réel ? Et au final, peut-on parler d’un succès télévisuel?

On en parle dans les milieux jeunes, le langage et les tics de ses personnages sont reproduits dans les cafés et ça va se poursuivre même dans les cours d’écoles et lycées après la rentrée. Mieux que la «Icha Makrouna», le mois de Ramadan de cette année sera marqué par la série événement 3D «Tunis 2050» diffusée sur Hannibal TV.

Tunis 2050, victime du Net

Tunis 2050 a suscité des réactions d’amusement chez les uns, de frustration chez les autres. Les rapports quasi-quotidiens de mesure d’audience pour le mois de Ramadan par l’agence Mediascan et relayés par le site madwatch, font d’ailleurs état d’une audience limitée sur Tunis et Sousse. Pendant la première semaine de Ramadan, Tunis 2050 n’a réussi à se classer dans le Top 10 des émissions les plus regardées sur le Grand Tunis que 3 fois seulement et arrivée à la 7ième position à sa meilleure performance. Durant la deuxième
semaine du mois saint, et pour les 4 premières journées, la série Tunis 2050 fait encore une piètre performance en arrivant, deux fois consécutives, à la 9ième place, pour tirer sa révérence après
pour la ville de Sousse.

Tunis 2050, victime du Net

Les causes possibles ? La rediffusion de Choufli Hal sur Tunisie 7 depuis le dimanche 2 septembre dernier en remplacement à l’émission «Hkayat Romdhan» du très controversé Raouf Kouka qui a été annulée après son deuxième épisode. La rediffusion de Choufli Hal de l’année dernière a permis de recruter plus de fidèles à la chaîne Tunisie 7. Des fidèles qui ne se seraient probablement pas retrouvés dans la famille futuriste de Tunis 2050. Une famille banlieusarde «branchée» dans laquelle peu de Tunisois des quartiers populaires s’identifient. Alors que dire du reste des Tunisiens dans les autres villes de la Tunisie ?

Tunis 2050, victime du Net

Dans un commentaire posté sur Tekiano.com, Slim Halioui, expert en marketing, nous donne une explication sur ce classement que quelques personnes ont déjà mis en doute : « Pour 2050, il ne faut pas oublier que l’horaire de diffusion n’est pas le plus favorable (le classement compare des programmes qui ne sont pas diffusés au même moment), qu’à cette heure là, beaucoup sont encore à table et tout le monde n’a pas forcément la TV à proximité. 2050 peut très bien être victime de son succès sur internet (fan club de près de 50.000 membres avec épisodes diffusés au maximum le lendemain matin [NDLR : sur le site officiel de la série et sur facebook]). »

Il fait aussi remarquer que les téléspectateurs des autres villes tunisiennes sont différentes de celle Tunisiennes vue qu’ils «ne présentent pas le même profil d’audience que Tunis».

Welid Naffati

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Medias






  • Envoyer