Tunisie : La pub «homo» d’Hexabyte

Le nouveau visuel d’Hexabyte que le FAI tunisien a vite mis hors ligne après l’avoir affiché sur son site suscite la controverse. Peut-on se permettre, en Tunisie, dans le contexte actuel, de faire de l’homosexualité un argument publicitaire ?  Vous avez dit fils de pub ?

Serrés l’un contre l’autre. Leurs corps ne font qu’un. Un regard plein de passion et d’envie. Il lui chuchote d’un air gourmand tout en admirant ses lèvres «C’est tout ce que j’aime en toi».
Cette image ne laisse aucun doute sur la sexualité de ses personnages. Incontestablement, ce sont deux gentils gays, et il ne leur manquait que le bisou.

Non, ce n’est pas une affiche dans le cadre de l’organisation de la Gaypride, ni une campagne de sensibilisation contre le SIDA, loin de là : c’est le nouveau visuel d’Hexabyte, le Fournisseur d’Accès Internet tunisien.

Hexabyte

Après l’affiche de la promo Pack Corporate XXL, où on montre le postérieur à moitié nu d’un homme à quatre pattes, en train de réparer l’unité centrale de son PC, voilà qu’Hexabyte «ose» encore une fois concevoir une nouvelle publicité à caractère homosexuel. Mais contrairement au premier, la durée de vie du visuel gay n’a pas dépassé les 30 minutes. En effet, le FAI a retiré l’affiche quelques minutes  après son insertion sur le site de l’entreprise.

XXL-Hexabyte

Une audace qui suscite quelques interrogations. Notre société est-elle  assez mature pour tolérer de tels messages ? Est-ce le bon timing pour aborder le thème de l’homosexualité, alors qu’on en n’a pas encore fini avec la question de la laïcité ?

Maintenant, ce ne sont plus les cinéastes tunisiens qui font polémique avec leurs films comportant souvent des scènes érotiques perpétuellement jugées choquantes et déplacées pour un pays «musulman». Même Hexabyte a  vraisemblablement son mot à dire sur ce sujet : l’homosexualité n’est plus un tabou.

affiche-ikea-homoSauf que les campagnes faisant allusion à l’homosexualité font toujours scandales même au sein des sociétés les plus «développées». Les consommateurs ont toujours du mal à se montrer réceptifs face aux messages publicitaires similaires. En Italie, par exemple, Ikea a été fortement prise à partie suite à une affiche sur laquelle deux hommes se tiennent la main sous le slogan «Nous sommes ouverts à toutes les familles», annonçant l’ouverture de son nouveau magasin.

Même en France, la société Matelsom, spécialiste dans la commercialisation des matelas, a choqué les Gaulois avec une campagne publicitaire dans le métro parisien. Le visuel controversé montre deux hommes, serrés  l’un contre l’autre, partagent le même lit.

affiche-matelsom

Dans une optique marketing, «choquer» c’est parfois stratégique. Mais, est-ce le meilleur choix de faire son «Benetton» dans un contexte tunisien postrévolutionnaire, marqué par une forte vulnérabilité sociale ?

Hamza Bouallègue

  • — Réaction de Hexabye avec la publication le 4 avril 2011, sur sa page faceBook d’une réponse-commentaire de l’article ci-dessus – Ce texte a été rapidement supprimé de la page – nous en avions enregistré une copie – Voir Copie
  • — Le 7 avril 2011 Hexabyte nous transmet, par voie de huissier, un droit de réponse publié le 9 avril 2011. Cliquez ici 

Télécharger (PDF, Inconnu)

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Net






  • Envoyer