La Tunisie fait son cinéma à Paris

 

Aujourd’hui s’ouvre à Paris le Festival du Film Tunisien. Du 25 au 27 novembre, les cinéphiles de France pourront redécouvrir le 7ème art de Tunisie, pour cette troisième édition d’un festival qui revient sous les feux de la rampe après deux années d’absence.

festival_film_tunisienL’événement, organisé par l’Association ”Jeunes Tunisiens”, a pour objectif de promouvoir notre production cinématographique à l’extérieur de nos frontières.

Les hommes de l’ombre, les techniciens, ces ouvriers garants de la réussite (ou de l’échec) d’un film, ne seront pas délaissés puisque le festival entend aussi les récompenser. Ainsi, seront décernés les prix de la meilleure Image, du meilleur Son, du meilleur Montage et du meilleur Décor. Les spectateurs et festivaliers auront également leur mot à dire, puisqu’ils décerneront le prix du public du meilleur court-métrage.

Les-Palmiers-Blesss-Affiche-2BISParmi les nouveautés de cette édition, les organisateurs annoncent fièrement que «le projet de court-métrage primé sera préacheté par France 3». Ce qui permettra d’encourager et de booster l’équipe qui aura la chance de remporter le prix. Les meilleurs scénarios seront également primés, et on aura noté la présence du brillant réalisateur Naceur Khmir, parmi les membres du jury.

Les films ”Séparations” de Fethi Saidi et ”Les Palmiers Blessés” de Abdellatif Ben Ammar auront les honneurs de l’ouverture.

Quatre films participeront à la compétition :

• ”Au nom du père” de Lotfi Achour et Natacha de Pontcharra,

• ”Depuis Oulysse” de Leyla Bouzid,

• «Peau de Colle»’ de Kaouther Ben Hnet

• ”Précipice” de Nadia Touijer.

Fin-Decembre-filmParmi les courts métrages à l’affiche, on remarquera ”Vivre” de Walid Tayaa, ”Vers le Nord” de Youssef Chebbi, ”Soubresauts” de Leila Bouzid, ”L’héritage du menuisier” de Mohamed Ben Smail, ”La complainte du poisson rouge” de Oubeyd Allah Ayari, ”Le Pont” de Ali Hassouna, ”Linge Sale” de Malik Amara , ”Le peuple de Frankenstein” de Imed Aissaoui et ”Condamnations” de Walid Mattar.

Au programme

Vendredi 25 novembre 2011

– 17h : « Séparations » de Fethi SAIDI (90′), suivi d’un débat avec le réalisateur

– 20h00 : Cérémonie d’ouverture

– 20h30 : « Les Palmiers Blessés » de Abdellatif BEN AMMAR (107′)

Samedi 26 novembre 2011

– 16h15 : Séance Documentaires : « Rossini Palace » de Kamel LAARIDHI, « SOS » de Karim BELHAJ & « La caravane de l’Erg » de Hazem BERRABAH (87′), suivi d’un débat en présence des réalisateurs.

– 18h30 : Séance Court-Métrage compétition 1 : « Tabou » / « Le Stade » / « Vivre »/ « Vers le nord » / « Pourquoi moi ? » / « L’héritage du menuisier » (106′), suivi d’un débat en présence des réalisateurs.

– 21h30 : Séance Court-Métrage compétition 2 : « Soubresauts » / « La complainte du poisson rouge » / « Le Pont » / « Linge Sale » / « Le peuple de Frankenstein » / « Condamnations » (102′), suivi d’un débat en présence des réalisateurs.

Dimanche 27 novembre 2011

– 16h10 : Séance Court-Métrage compétition 1 : « Tabou » / « Le Stade » / « Vivre »/ « Vers le nord » / « Pourquoi moi ? » / « L’héritage du menuisier » (106′)

– 18h30 : Séance Court-Métrage compétition 2 : « Soubresauts » / « La complainte du poisson rouge » / « Le Pont » / « Linge Sale » / « Le peuple de Frankenstein » / « Condamnations » (102′)

– 21h : Cérémonie de clôture et de remise des Prix

Projection du court-métrage primé par le Jury

« Fin décembre » de Moez KAMOUN (104′)

 

MK

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer