Tunisie : La première édition “De Colline en Colline”…Et si on prenait de la hauteur?

 

faten-souissi-gotheL’association “24h pour l’Art Contemporain” et Goethe Institute organisent l’événement art contemporain “De Colline en Colline en mars 2013”, a déclaré Madame Faten Rouissi, directrice artistique de cet événement lors d’une conférence de presse qui s’est tenue le jeudi 17 janvier au centre Ennejma Ezzahra des Musiques Arabes et Méditerranéenne.

Cet événement sera consacré aux arts de la scène, visuels et plastiques, et se déroulera sur trois collines comme son l’indique, durant 24h (de samedi midi à dimanche midi), à Sidi Bou Saïd (Tunis) les 9 et 10 mars 2013, à Takrouna (Enfidha) les 16 et 17 mars, et à Chénini (Tataouine) les 23 et 24 mars.

A noter que ce projet a été conçu par l’artiste tunisienne Faten Rouissi, directrice artistique de cet événement et présidente de l’association “24h pour l’Art Contemporain”, qui a précisé au cours de la rencontre avec les journalistes que «notre événement de 24 h d’affiliées se déroulera dans trois régions, en l’occurrence Sidi Bou Saïd, Takrouna et Chénini, qui sont des régions différentes par leur histoire locale, leur caractères anthropologique et leur contexte géographique».

Elle souligne également que «cette première édition d’actions artistiques “In-Situ” a pour concept “la vie sur les hauteurs : ses avantages, contraintes et spécificités”. L’objectif étant de toucher l’espace public et de promouvoir la notion d’art de proximité».

Concernant l’association 24h, organisatrice de cet événement, Mme Rouissi nous a expliqué que «L’association 24 h pour l’Art Contemporain a été créée en janvier 2012 et a pour objectif essentiel de contribuer à la structure en cours du secteur de l’art contemporain en Tunisie».

Pour sa part, Madame Christine Bohrer, directrice de Goethe Institute de Tunis, a souligné que «le financement de cet événement est accordé par l’Union européenne et Goethe-Institute, avec le soutien des ministères du Tourisme, de la Culture, de l’Intérieur et du Transport, les mairies de Sidi Bou Saïd, Takrouna et Chénini, le gouvernorat de Tataouine, ainsi que des associations culturelles et des ONG pour la réalisation de ce projet. Sachant que les objectifs de cet événement c’est de valoriser le secteur de l’art contemporain en Tunisie, promouvoir la culture de proximité avec la société civile et le public local, favoriser les échanges entre artistes nationaux et internationaux et créer des manifestations culturelles à l’intérieur du pays».

Ainsi, cet événement réunira plus d’une vingtaine d’artistes, dont 15 tunisiens, 4 méditerranéens et 4 européens, et que chacun d’eux présentera une création sur au moins 2 collines.

Ces artistes ont visité mi-décembre les 3 collines pour prendre en considération les caractéristiques des villages et prendre contact avec les habitants. Les artistes présenteront leurs œuvres visuelles, plastiques ou interactives sur les trois collines de Sidi Bou Saïd, Takrouna et Chénini.

Par ailleurs, des workshops, ateliers d’arts plastiques et autres expositions des traces des artistes pendant le montage du projet seront organisés dans le but de permettre au public de découvrir les étapes de réalisation de ce projet.

Enfin, les organisateurs de l’événement indiquent qu’il est ouvert au grand public, en présentant une nouvelle forme d’accès à l’art contemporain dans toutes ses expressions.

Chaima Bsibes

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  A la une   Actu






  • Envoyer