Viol en Tunisie: Un drame humain qui se propage

 

La question du viol est au cœur de l’actualité en Tunisie, et inquiète à plus d’un titre la femme tunisienne quant à son avenir et ses acquis réalisés depuis 1956.

Une vague d’actes de viol a eu lieu ces derniers temps à travers plusieurs endroit du pays à l’encontre de jeunes femmes (femme mariée, femme handicapée, des petites filles, des femmes enceintes, des adolescentes et femme voilée…). La femme tunisienne est par conséquent effrayée face à la propagation du viol en Tunisie.

acte-viol-tunisie-032013D’ailleurs, ces actes de viol ont suscité plusieurs indignations de la part de la société tunisienne laquelle dénonce ce genre de crime odieux et apporte son soutien aux victimes. En revanche, il y a une minorité qui adopte une certaine idéologie qui refuse l’égalité entre l’homme et la femme, estimant que le viol est dû à l’émancipation de la femme et que le port du niqab et un certain habit vestimentaire pourraient bien l’empêcher; une opinion qui ne semble pas convaincre les Tunisiens qui restent convaincus, heureusement du reste, que le problème est dû à la mentalité et à l’état psychologique malade de l’homme violeur.

Alors que l’affaire du viol de la petite fille de 3 ans par un gardien dans un jardin d’enfants à La Marsa a déclenché un tollé en Tunisie face au nombre des viols, ces actes de viol se dispersent sur tout le territoire tunisien… Le cas cette fillette de La Marsa a entraîné une vague d’indignation en Tunisie. Mais ce sont tous ces actes de viol qui deviennent scandaleux…

Revenons sur certains d’entre eux, survenus récemment, en Tunisie et qui ont choqué la société…

Tunisienne violée par 2 policiers

En septembre 2012, une jeune femme de 27 ans a été violée par deux policiers, le troisième ayant extorqué de l’argent au fiancé de cette dernière.

Une jeune handicapée de 11 ans violée…

Il s’agit d’une jeune handicapée (sourde-muette) de 11 ans qui a été violée à Boumhel dans la banlieue-sud de Tunis, le samedi 23 mars 2013 par un vendeur illicite d’alcool. La fille avait réussi à s’échapper à son violeur et alerter les agents de la garde nationale qui ont arrêté le violeur. Le coupable avouera son crime, puis placé en garde à vue en attendant sa comparution devant le juge.

Deux adolescentes violées

Deux adolescentes de 14 ans ont été violées mercredi 26 mars 2013 au Kef par deux délinquants alors qu’elles venaient de quitter le domicile de leur professeur. Les deux adolescentes réussiront à alerter la police qui a vite réagi en arrêtant un des deux violeurs; le second est en fuite.

Arrestation d’un immigré clandestin tunisien accusé de viol

Le viol semble dépasser les frontières tunisiennes pour atterrir en Italie où un Tunisien, immigré clandestin, a été arrêté par les autorités italiennes, et ce pour implication dans une affaire de viol.

Une femme enceinte voilée se fait violer sous les yeux de son mari

Une femme voilée enceinte a été violée par deux hommes en présence de son mari qui n’a rien pu faire empêcher ce crime…

Kidnapping et viol d’une jeune fille handicapée par un septuagénaire

Une jeune fille handicapée âgée de 20 ans a été kidnappée et violée par un groupe de personnes, à Béja, dont un septuagénaire, dans la région de Téboursouk. C’est la sœur aînée de la victime qui s’est rendue compte du drame en remarquant des symptômes de grossesse. La sœur a donc informé les autorités locales qui ont ouvert une enquête et ont pu identifier les agresseurs et les arrêter.

Femme violée par un policier et deux de ses amis

La victime aurait été conduite de force par le policier et ses amis sur la route de Kairouan où elle a été violée par 3 hommes.

Viol d’une mère de famille et de sa sœur

A Kairouan, deux énergumènes aux casiers judiciaires garnis ont cambriolé, mardi soir, une maison avant de violer les deux habitantes de la maison, une mère de famille et sa sœur…

Une fille âgée de 19 ans échappe à une tentative de viol

Les unités de la police judiciaire ont réussi à sauver une jeune fille âgée de 19 ans d’une tentative de viol par deux jeunes hommes, le lundi 25 mars 2013 à Gabès.

Soulignons cependant qu’à plusieurs reprises, les représentants des autorités tunisiennes se mettent contre les victimes, à l’instar du porte-parole du ministère de l’Intérieur, Khaled Tarrouch, qui avait affirmé que la jeune fille violée par les deux policiers en septembre 2012 était dans une mauvaise posture avec son fiancé, ou bien encore il y a quelques jours la ministre de la Femme et de la Famille, Sihem Badi, qui avait pris la défense du gardien du jardin d’enfants de La Marsa, en affirmant que le violeur faisait partie de la famille de la victime; affirmation qu’elle a rectifiée elle-même par la suite, allant jusqu’à présenter ses excuses à la famille de la fillette.

A cet effet, Najla Bouriel, la représente du bloc démocratique à l’Assemblée nationale constituante (ANC), a annoncé, sur les ondes de MosaiqueFm, mercredi 27 mars 2013, que 50 députés ont déjà signé une motion de censure à l’encontre de la ministre de la Femme, Sihem Badi –le nombre des signataires pourrait atteindre les 73.

A rappeler que l’acte de viol avec violence entraîne théoriquement la peine capitale en Tunisie.

Tekiano

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   TopNews






  • Envoyer