Un timbre-poste pour commémorer le décès du poète Mohamed Sghaïer Ouled Ahmed

La Poste Tunisienne émet aujourd’hui le 5 Avril 2017 un timbre- poste à l’occasion du premier anniversaire du décès du poète Mohamed Sghaïer Ouled Ahmed, pour rendre hommage à ce poète patriotique qui a milité contre l’oppression et la dictature pour la liberté et la dignité.

Né le 4 Avril 1955 dans le village de ” Nwaïl ” à Sidi Bouzid, le poète Mohamed Sghaïer Ouled Ahmed a  commencé ses études primaires à l’école du village, il a poursuivi ses études secondaires dans la ville de Gafsa, puis il a rejoint l’Institut Supérieur de la Jeunesse et de l’Animation Culturelle  à  Bir El Bey où il a obtenu le diplôme d’animateur culturel.

Ensuite, il a voyagé  à Paris pour étudier la psychologie. C’est là qu’il rêvait de créer une maison de poésie en Tunisie. Son objectif était de diffuser la culture poétique et ses spécificités tunisiennes et rendre cette forme d’art plus accessible au grand public. Son rêve a été couronné par  la création de la Maison  tunisienne de la poésie dont il fût le fondateur et directeur durant la période allant de 1993 à 1997.

Le poète Mohamed Sghaïer Ouled Ahmed, était l’une des voix remarquables qui appelait à la liberté, à la dignité et à la créativité poétique.  Il a vécu  des conditions difficiles, des déceptions et des souffrances en raison de son opposition à la tyrannie et l’oppression de l’ancien régime.  Il a été harcelé et emprisonné et beaucoup de ses poèmes ont été interdits.

Sa poésie  a été marquée par son audace, sa révolte contre la tyrannie et son immense amour pour la  liberté et surtout son amour inconditionnel pour sa Patrie, la Tunisie  notamment dans son poème:

“Nous aimons  ce pays comme  personne ne peut l’aimer …
Le matin, le soir, avant le matin et après le soir,
Et le dimanche…”.

Le Service de Presse et des Relations Publiques

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Actu   Ness   News






  • Envoyer