22ème édition du Festival International des Arts du Printemps à Kairouan du 6 au 11 mai 2017

La 22ème édition du Festival International des Arts du Printemps à Kairouan, placée sous le thème “Arts et médias”, se tiendra du 06 au 11 mai courant en présence d’artistes, de poètes et intellectuels représentant plusieurs pays arabes dont la Tunisie, l’Algérie, le Maroc, l’Egypte et le Liban.

Au cours d’une conférence de presse tenue, mardi soir, à Kairouan, Hamida Hlioui, présidente du Festival, a présenté les grandes lignes de ce rendez-vous culturel printanier dans la région, tout en évoquant les difficultés financières auxquelles fait face la manifestation.

Selon elle, hormis l’aide de la délégation régionale pour les affaires culturelles, le gouvernorat de Kairouan et certains sponsors privés, l’association en charge du festival n’a bénéficié que d’une aide de 25.000 dinars alors que le budget estimatif s’élève à près de 150.000 dinars.

Un concert de la troupe la Rachidia de Kairouan sera donné le samedi 6 mai, à la cérémonie d’ouverture alors que la soirée de clôture sera marquée par un spectacle musical intitulé “Le rendez-vous des maghrébins”, avec à l’affiche trois artistes maghrébins : le marocain Hatem Omar, l’algérien Abdo Deriassa et le tunisien Rami Khalil.

De Tunisie seront particulièrement présents, les poètes Mondher Chafra, Bechir Kahwaji, Moncef Mezghenni, Ahmed Chaker Ben Dhaia, Abdelaziz Hammami, Mondher Aini et Moez Akaichi ainsi que les poétesses Jamila Mejri, Radhia Chehibi, Imen Amara et Amama Zaier.
Seront également présents, le poète algérien Bouzid Harzallah, la poétesse et romancière marocaine Mona Wafik et le journaliste libanais Hichem Zine Eddine.

L’Egypte sera fortement représentée par une pléiade d’artistes, dont la femme de théâtre Engie Al-Bastaoui, le joueur de Luth à l’opéra du Caire Neji Abdel Massih, le comédien Samir Sabri, les comédiennes Lobna Abdel Aziz et Fadia Abdel Ghani, le journaliste à la radio “Sawt el arab” Mohamed Nasser Abou Zid et le poète Sameh Mahjoub.

Les organisateurs ont programmé également un séminaire sur les “Arts et médias”, des lectures de poésie en plus de spectacles de musique et de théâtre. le cinéma affichera sa présence à travers la projection de films “Fleur d’Alep” du réalisateur Ridha Behi, un concert du turc Atack Dogan et la chanteuse égyptienne, Dalia Abdelwaheb.

La programmation théâtrale sera avec deux pièces tunisiennes, à savoir “Assabirat”, production du Centre national des arts dramatiques et Scéniques de Kairouan et “Ce que le dictateur n’a pas dit” de Mariem Bousalmi.

Voici le programme détaillé du festival :

 

Print Friendly, PDF & Email

Plus :  Event   Kult   TopNews






  • Envoyer